Algérie Profonde, Bréves de l'Ouest

Liberte; le Samedi 27 Decembre 2014
3

Béchar : De la cocaïne à Timiaouine
Les éléments  des Douanes relevant de la direction régionale de Béchar, en coordination  avec  les  éléments  des  GGF et ceux de  l'ANP, ont saisi, mercredi dernier, 500 g de poudre blanche, probablement de la cocaïne et  500 autres grammes de kif non traité, a indiqué  le communiqué des Douanes algériennes. Selon notre  source, la  drogue  a  été  récupérée  à  quelque  11  km  de  Timiaouine, au moment  où le convoyeur à bord d’une moto a  pris  la  fuite à la  vue  des  douaniers. Par ailleurs, les  éléments  de  la  BRI, relevant  de  la  Sûreté  de wilaya de Béchar, ont saisi  en  fin  de  semaine dernière, 135 comprimés  de psychotropes  de différentes marques chez  des  dealers. En  effet, l'interception  des  suspects  a  eu  lieu  dans  le  quartier  470-Logts,  lorsque  les  services  de  sécurité  ont procédé  à  une  fouille  corporelle de H. A., 26  ans, et  H. L., 31  ans, pris  en  flagrant  délit, en  possession  de  60 comprimés de marque Tranxen,  50 de  marque Kytil, 10  comprimés Barkydil et 10 Fizroufar, a indiqué le communiqué de la Sûreté  de  wilaya. L'enquête menée par les services de la police a permis l'arrestation  de  deux  autres  complices, B. T., 24  ans, et  B. B., 30 ans. Présentés au parquet de Béchar, trois des mis  en  cause  ont  été  placés  en détention  préventive,  pour  commercialisation  illicite  de  drogue,  quant  au  4e  complice, il  a  été  placé  sous  contrôle judiciaire.
R. R.

Relizane : 2 dealers interpellés à Zemmora
 Le magistrat instructeur près le tribunal de Zemmora a placé sous mandat de dépôt 2 individus qui ont comparu devant lui, ce mercredi, sous le chef d’inculpation de détention à des fins de commercialisation de produits stupéfiants prohibés, apprend-on de bonnes sources. Les 2 mis en cause avaient été interpellés par les éléments de la BRI (Brigade de recherches et d’investigations) suite à une dénonciation, alors qu’ils circulaient à bord d’un véhicule, au centre-ville. Une quantité de kif traité estimée à 95,40 grammes a été découverte près de la voiture où avaient pris place les dealers. Selon toute vraisemblance, ces derniers avaient préféré se débarrasser de leur marchandise délictueuse en découvrant qu’ils étaient dans le collimateur de  la BRI.
 M. Seghier

Trois tonnes de poisson saisies à Ghazaouet
 Deux trafiquants à bord d’un fourgon frigorifique surpris en flagrant délit de tentative d’exportation frauduleuse vers le Maroc de plus de trois tonnes de poisson (sardine) ont été arrêtés au cours d’un contrôle routier sur la route nationale 7 près de Souahlia, par les services des Douanes et déférés devant le procureur de la République de Ghazaouet, dans la wilaya de Tlemcen. La marchandise évaluée à 701 500 DA avait été acquise à bon prix auprès de pêcheurs de la région. L’amende encourue par les trafiquants est évaluée à plus de 10 millions de DA. Après le carburant, les médicaments, les produits de première nécessité, les pièces de rechange de véhicules, le cuivre, le cheptel, voilà un autre créneau où s’est engouffrée la mafia pour déstabiliser l’économie nationale et réaliser des gains substantiels. La sardine est vendue en moyenne 30 dirhams le kg soit 2,80 euros.

B. A.

Découverte d’un cadavre à l’intérieur de la pêcherie
 Le cadavre d’un adolescent, M. T., 16 ans, a été découvert, ce jeudi, vers 19h, à l’intérieur d’une salle de sport se trouvant dans l’enceinte de la pêcherie d’Oran. La découverte a été faite par la Protection civile qui a alerté à son tour les services de police et une enquête a été ouverte pour connaître les circonstances de cette mort.
A. Ayoub

Une famille échappe à la mort à Oued Tlélat
 Une famille de six membres, dont cinq enfants, a échappé, ce jeudi après-midi, à une mort certaine après avoir inhalé du gaz carbonique émanant d’un appareil de chauffage. Selon la Protection civile, l’accident s’est produit au quartier des 800 logements à Oued Tlélat, au troisième étage de l’immeuble n°11. Alertés, les sapeurs-pompiers ont investi les lieux, vers 14h30, pour trouver les victimes évanouies après avoir inhalé de grandes quantités de CO2. Il s’agit de A. R., 39 ans, M. S., 10 ans, H.S, 9 ans, F. R., 2 ans, R. Ch., 7 ans, et R. F., 4 ans. Les victimes ont été transportées à bord de trois ambulances vers les urgences du CHUO et leurs jours ne sont pas en danger.
 A.  A.

Baisse des CBV et des attentats à la pudeur
 Les services de la médecine légale du CHU d’Oran ont enregistré durant l’année en cours 1568 cas de coups et blessures volontaires, 266 accidents de la voie publique et 44 cas liés à des actes d‘attentat à la pudeur. En 2013, les mêmes services ont comptabilisé 3273 actes de coups et blessures volontaires (-1705), 595 accidents de la voie publique (-369) et 128 actes d’attentat à la pudeur (-84).    
K. R. I.

Categorie(s): ouest

Auteur(s): Correspondants

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..