Algérie Profonde, Bréves de l'Ouest

Liberte; le Mercredi 18 Fevrier 2015
123380

AÏN TÉMOUCHENT : Arrestation d’un faux-monnayeur
Exploitant un renseignement d’un commerçant qui a été payé avec un billet de 2000 DA qui s’apparente à un faux, les éléments de la 1re sûreté urbaine de Aïn Témouchent ont ouvert une enquête qui a permis l’arrestation de F. B., 24 ans, originaire de la même wilaya. Les enquêteurs, et à la faveur d’un mandat de perquisition, ont saisi au domicile du suspect l’unité centrale d’un ordinateur ainsi qu’une photocopieuse en couleur. Ils ont également découvert 19,3 g de résine de cannabis, une affaire qui sera traitée séparément. Le mis en cause a été placé en détention provisoire.
M. Laradj

Béchar : Saisie de 3 quintaux de kif près de djebel Béchar
Les éléments de la Gendarmerie nationale ont procédé durant ces dernières 48 heures à la saisie de 3 quintaux de kif au cours de deux opérations distinctes dans la wilaya de Béchar.
En effet, la première saisie d’un quintal a été opérée, samedi dernier, près de djebel Béchar alors que la drogue était transportée à dos de baudet. La deuxième opération a eu lieu lors d’un ratissage qui s’est soldé par la saisie de 2 autres quintaux de kif.
R. Roukbi

Sidi Bel-Abbès : Des ossements humains découverts à Oued Sebaâ
Des ossements humains de 4 squelettes (membres et crânes) ont été découverts par les services de la Gendarmerie nationale de Sidi Bel-Abbès, ensevelis sous terre dans un lieu sis à proximité de la forêt d’Oued Sebaâ (90 km au sud du chef-lieu de wilaya).
Selon nos sources, ces squelettes découverts pourraient être ceux de terroristes abattus lors de la décennie noire. Des échantillons des ossements ont été prélevés et envoyés au laboratoire  pour leur identification génétique, la détermination de l’âge, sexe et la période du décès. Une enquête a été ouverte.
A. BOUSMAHA

Oran : Découverte du cadavre d’un Espagnol
 Le corps d’un ressortissant espagnol de 63 ans, Dorane Jorge  Bartosa, a été découvert par les éléments de la Protection civile et la police, dimanche soir, dans un état de décomposition très avancée, dans un appartement au centre-ville d’Oran. Alertés suite à la propagation des mauvaises odeurs dans l’immeuble, les agents de la Protection civile accompagnés de la police ont défoncé la porte pour découvrir le cadavre au  milieu de l’appartement. Une autopsie sera pratiquée pour déterminer les raisons de la mort. Une enquête a été ouverte.
Ayoub A.

Categorie(s): ouest

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..