Alors que trois jeunes filles auraient fugué à Tlemcen, La police libère une adolescente enlevée à Aïn El-Hadjar

Liberte; le Samedi 16 Mai 2015
110689

Depuis le drame de Sebdou où la petite Sanaâ, âgée de 6 ans, a été enlevée à la sortie de son école, violée et assassinée par son beau-père, les parents des élèves sont sur le qui-vive et redoublent de vigilance à l’égard de leur progéniture.
Dernièrement, Nesrine, une adolescente de 13 ans, a été libérée des mains de ses 5 ravisseurs, après avoir été enlevée à bord d’un véhicule particulier à sa sortie d’un bain public dans la localité d’Aïn El-Hadjar (daïra de Hennaya) et séquestrée durant presque une semaine. Durant toute cette période, elle a été violée et a subi toutes sortes d’exaction et de torture après avoir été ligotée et jetée au fond d’une pièce dans l’obscurité totale. Au moment de sa libération par les éléments de la sûreté de daïra de Remchi, la mineure se trouvait dans un état physique et psychologique lamentable et a dû être hospitalisée d’urgence. Ses ravisseurs ont été arrêtés et déférés devant la justice. On apprend aussi que trois jeunes filles auraient fugué de leur domicile dans la région d’Ouzidane, dans la banlieue de Tlemcen, et sont activement recherchées par les services de la gendarmerie.

A. Berezel

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..