Après l’inculpation du diplomate algérien à paris, Un second avocat pour Mohamed Ziane Hasseni

Liberte; le Mercredi 20 Aout 2008
3

 Le diplomate algérien inculpé à Paris dans le dossier Ali Mecili vient de faire appel à un célèbre pénaliste parisien pour assurer sa défense aux côtés de l’avocat algérien Me Khaled Lasbeur. Mohamed Ziane Hasseni, chef du protocole au ministère des Affaires étrangères, vient en effet de constituer Me Jean-Louis Pelletier, avocat au barreau de Paris, qui cumule près de 50 ans de métier.Ancien président du conseil de l’Ordre des avocats,Me Pelletier a aussi dirigé l’association des avocats pénalistes en France entre 1998 et 2003. Homme connu pour ses convictions de gauche et son militantisme antiraciste, il n’avait pas encore consulté le dossier. Mais il s’était intéressé à l’affaire Mecili au moment de l’assassinat de celui qui était alors le porte-parole de Hocine Aït Ahmed.Le diplomate algérien, placé sous contrôle judiciaire par le juge des libertés et de la détention, alors que le parquet avait requis sa relaxe, se dit victime d’une confusion sur son identité. Son nom a été soufflé aux enquêteurs français par un ancien officier des services secrets algériens réfugié aujourd’hui en Allemagne où il était en poste jusqu’en 1994.Rappelé alors par sa hiérarchie, Mohamed Samraoui avait préféré se convertir en opposant.

Categorie(s): radar

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..