Après l’opération de déminage à l’Ouest, Plusieurs centaines d’hectares attribués aux fellahs

Liberte; le Lundi 19 Janvier 2015
3

Après l’indépendance, de nombreux citoyens, principalement des fellahs et leurs enfants, ont été tués par les explosions des mines bondissantes le long des lignes Challe et Maurice, sur environ 1 700 km linéaires, malgré les opérations de déminage engagées par l’ANP plusieurs années durant. Plus de cinquante années après l’indépendance, des civils continuent de trouver la mort, provoquée par ces explosions, comme ce fut le cas dernièrement dans la région de Sebdou lorsque des enfants ayant trouvé une mine déterrée par les eaux de pluie, et jouant avec, sont morts sur le coup. En 2014, les opérations de déminage le long de la frontière algéro-marocaine ont été à l’origine de la neutralisation de plus de 4 000 mines antipersonnel et antigroupe qui, comme leur nom l’indique, visent les personnes et non le matériel. Cette action menée par l’ANP a permis la récupération de plusieurs centaines d’hectares attribués aux fellahs pour leurs travaux agricoles. L’augmentation des superficies à emblaver va permettre de créer de nouveaux emplois et d’augmenter substantiellement la production.

A. B.

Categorie(s): ouest

Auteur(s): Abdelmadjid B

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..