Après l’ouverture de la 9e édition en Kabylie, Les tisserandes d’Ath Hichem réclament un statut

Liberte; le Mercredi 13 Aout 2008
3

? l’occasion de la 9e édition du tapis d’Ath Hichem dans la daïra de Aïn El-Hammam (Tizi Ouzou), les participants n’ont pas manqué cette fois-ci de poser la problématique du statut. “Il y a un problème de législation. Les tisserandes n’ont pas de statut d’artisane”, a affirmé le président de l’association Tiliwa, ajoutant que les tisserandes sont pourtant soumises aux cotisations et aux impôts. Ce qui est trop pesant pour des femmes qui travaillent chez elles et qui arrivent difficilement à écouler leur marchandise. ? noter que la Fête du tapis regroupe cinquante-trois artisans venus de dix wilayas du pays.

Categorie(s): radar

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..