Après le décès de Youssef Chahine, “L’Algérie garde le souvenir d’un ami et d’un allié indéfectible”

Liberte; le Mardi 29 Juillet 2008
3

“L’Algérie en particulier gardera de lui le souvenir d’un ami et d’un allié indéfectible”, a estimé un communiqué du ministère de la Culture dans un message de condoléances suite au décès de Youssef Chahine avant-hier à l’âge de 82 ans. Nul ne peut oublier que c’est l’Algérie qui a révélé Youssef Chahine au monde occidental. En 1968, la Cinémathèque algérienne avait présenté un hommage à ce jeune cinéaste en projetant, à l’époque, l’ensemble de son œuvre dont sa dernière réalisation, Al Ardh, adaptée du roman de Abderrahmane Cherkaoui. Cette rétrospective a été prêtée dans son intégralité à la Cinémathèque française avec à la clé une présentation de Al Ardh à l’Unesco. “L’Algérie pleure aujourd’hui un grand ami et pense à sa famille, à sa femme Colette et à son beau-frère Gaby Khouri. Qu’ils trouvent ici le témoignage de notre reconnaissance éternelle à celui qui restera pour nous un exemple de loyauté, de droiture et de fidélité à ses convictions”, conclut le département de Khalida Toumi.

Categorie(s): radar

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..