Après une grève de dix jours, L’activité reprend au port de Ghazaouet

Liberte; le Mercredi 14 Decembre 2011
3

Les grévistes avaient exprimé plusieurs revendications dont l’alignement des salaires des travailleurs sur ceux de leurs collègues exerçant dans d’autres ports. L’activité au port de Ghazaouet a repris hier après une grève qui a duré plus de  dix jours. C’est suite à l’intervention de deux députés que le conflit a connu son épilogue.C’est à l’hôtel Dziri que s’est déroulée une assemblée générale des travailleurs grévistes, à laquelle ont assisté deux députés qui ont recensé les difficultés sociales, financières et professionnelles rencontrées par les travailleurs du port.C’est suite à cette rencontre, qui a eu lieu en fin de semaine, que la situation a commencé à se stabiliser jusqu’à mardi où la reprise a été effective. “Des promesses nous ont été faites par les différentes parties ainsi que par les députés. Notre reprise n’est que temporelle. Si nos conditions ne seront pas satisfaites dans les prochains jours, la reprise de la grève sera inévitable”, dira un travailleur au port qui ajoutera : “nous ne comprenons pas pourquoi il existe une différence salariale entre nous et les travailleurs des autres ports de l’Ouest. C’est vraiment très significatif d’une gestion boiteuse et c’est pour cela qu’on tient à un changement radical à la tête du port pour que les choses puissent changer positivement.” On rappelle que le port a été paralysé depuis plus de 10 jours à cause d’une grève entamée pour plusieurs revendications dont l’alignement des salaires des travailleurs du port sur ceux de leurs collègues des autres ports.Le départ du directeur général et du directeur des ressources humaines font également partie de la plate-forme de revendications. Les principales victimes de cette grève sont, sans conteste, les importateurs dont les conteneurs sont restés bloqués sur des dizaines de navires à quai ou en rade. Les grévistes étaient déterminés à continuer leur grève jusqu’à satisfaction totale de leurs revendications.Ils sont 600 voyageurs et plus de 1 200 véhicules qui sont bloqués au niveau du port d’Almeria (Espagne).L’affolement était total chez ces voyageurs qui ignoraient même la date de reprise de l’activité portuaire pour rentrer chez eux en Algérie, alors que des échauffourées avaient éclaté sur le sol espagnol et que l’intervention d’une brigade antiémeute a été nécessaire pour y mettre un terme.Avec cette reprise, la satisfaction était apparente chez les importateurs qui se sont bousculés au port pour la récupération de leurs conteneurs.“Nous avons souffert le martyr aussi bien moralement que financièrement”, dira cet importateur qui affirme que cette grève lui a coûté plus de500 millions de centimes.Quant aux voyageurs bloqués à Almeria, la nouvelle de la reprise leur fera sans doute le plus grand plaisir…  AMMAMI Mohammed

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..