APW Béjaïa, Le groupe RCD claque la porte

Liberte; le Mardi 13 Decembre 2011
3

Le groupe RCD à l’APW de Béjaïa a claqué, hier, la porte de l’assemblée en guise de protestation contre “le P/APW qui a refusé d’inscrire un point divers à l’ordre du jour”. Dès l’ouverture de la session pour l’adoption du budget primitif 2012, le chef du groupe RCD demande à ce qu’un point divers soit inscrit à l’ordre du jour de la session. Mais peine perdue. Dans sa déclaration, pour “prendre l’opinion publique à témoin”, le groupe APW/RCD, déclare que “c’est le seul groupe élu à ne pas disposer de bureau pour recevoir les citoyens, en dépit des demandes incessantes adressées au P/APW”, alors que, selon les rédacteurs du document, les autres groupes, FLN et RND, ont des bureaux et autres “avantages”, les élus du RCD à l’APW voient que “l’alliance du FFS avec les partis de la majorité présidentielle, tant dénoncée dans la presse reste effective sur le terrain”. Le point divers que veut inscrire le groupe RCD est celui d’ouvrir un débat sur la gestion de la wilaya, l’interpellation du wali sur les accusations déballées à son encontre dans certains quotidiens indépendants, la “déportation massive” des nouveaux bacheliers et les retards cumulés dans le développement de la région. Ainsi, devant le refus d’inscrire ce point divers, le groupe RCD a décidé de se retirer pour “rester fidèle à ses engagements” et “protester et dénoncer la gestion chaotique de la wilaya”.L. OUBIRA

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..