ArcelorMittal Pipes et tubes Algérie, Annaba : le tribunal juge la grève des travailleurs illégale

Liberte; le Lundi 18 Mai 2015
110719

 Le tribunal administratif d'El-Hadjar a jugé, hier, illégal, le mouvement de grève observé depuis trois semaines au sein de l'entreprise ArcelorMittal pipes & tubes Algeria (Ampta). Nous apprenons, à ce sujet, qu'un huissier de justice a été dépêché sur les lieux où il a constaté le respect total de l'application de la décision de justice par les travailleurs protestataires. Cependant, l'avocat engagé pour la circonstance par les grévistes a introduit, le même jour, un recours, en mettant à la disposition de la justice “un dossier solide”, selon des syndicalistes. Pour rappel, les travailleurs de l'Ampta ont lancé, au lendemain de l'expiration du préavis de grève déposé le 28 avril dernier, une grève générale et illimitée. Les ouvriers de l'ex-Tuberie Sans Soudure (TSS) étaient en proie depuis des mois à un grave déficit financier du fait du manque de débouchés pour les produits qu'ils fabriquent. La direction de cette entreprise détenue à 70% par le groupe ArcelorMittal et à 30% par l'État algérien représenté par Sider n’est pas restée les bras croisés.

Outre une plainte déposée auprès de la Gendarmerie nationale de Sidi-Amar pour agression et détérioration de biens, elle a notifié à l'union locale de l'UGTA la suspension du secrétaire général du syndicat de l'entreprise et le président du comité de participation.

B B.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): B. BADIS

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..