Autoroute est-ouest, Les entreprises chargées de la réalisation connues à la mi-avril

Liberte; le Mercredi 29 Mars 2006
3

La séance d’ouverture des plis contenant les offres financières pour la réalisation des 3 lots de l’autoroute Est-Ouest s’est tenue, hier, au siège de l’ANA (Agence nationale de l’autoroute) sis à Mohammadia (Alger) en présence des représentants des entreprises compétitrices.  Ainsi les 5 soumissionnaires (l’entreprise américaine Bechtel, le groupement japonais Cojaal, le groupement de 2 entreprises chinoises (CSCEC/Chec), un autre groupement chinois de 2 autres entreprises, Citic/Crec) et enfin le groupement de 4 entreprises italiennes pour la réalisation du lot Est linéaire de 399 km, ont fait des offres oscillant entre 123 et 226 milliards de dinars. À première vue, l’offre de l’entreprise américaine est la plus alléchante. Pour ce qui est du lot Centre linéaire de169 km, les 5 groupements d’entreprises soumissionnaires (un groupement franco-allemand mené par Razzel, les deux groupements chinois sus-cités, le groupement portugais Lusugroup, et le groupement italien précédemment cité) ont fait des offres allant de 56,66 à 67 milliards da. Une anomalie. L’offre du groupement franco-allemand s’est distinguée par une… imprécision qui crée un véritable imbroglio aux membres de la commission de l’ouverture des plis. Elle ne contient ni acte de soumission ni celui d’engagement. Bien plus, elle renferme un montant que d’aucuns ont jugé “farfelu”. Aussi beaucoup se sont posé des questions quant à l’origine de cette “méprise”. Celui qui est chargé par le groupement franco-allemand s’est-il “mêlé les pinceaux” en omettant d’y injecter certaines données ou, plus grave,  s’agit-il d’une volonté délibérée de faire capoter le projet ? “Attendons les délibérations de la commission d’évaluation pour voir mieux”, s’est contenté de dire un connaisseur du dossier. L’autre caractéristique des offres pour la réalisation du lot Centre est qu’elles sont des contrats d’application N1. Une caractéristique constatée dans les offres des 5 soumissionnaires (Bechtel, Lusugroup, les deux groupements chinois et le groupement italien précédemment cités) pour le lot Ouest (359 km) dont les offres oscillent entre 60 et 112 milliards DA. Renseignement pris auprès d’un responsable du ministère, le contrat d’application est un engagement sur la réalisation d’un premier tronçon d’un lot. Les études des tronçons restants ne sont pas encore achevées, les responsables de l’ANA étaient dans l’obligation d’imaginer cette formule. Mais cela ne veut nullement dire que l’entreprise, qui aura la charge de réaliser le premier tronçon, aura la latitude de se rétracter pour les autres tronçons puisqu’une clause les y obligeant est incluse dans le contrat. Pour M. Mohamed Bouchama, secrétaire général du ministère des transports, c’est aller vite en besogne que d’oser un pronostic sur l’entreprise ou le groupement d’entreprises qui décrochera un des trois contrats sur la seule base de présentes offres financières. “Ça ne veut absolument rien dire. Il faut attendre le verdict de la commission d’évaluation qui reprendra le travail à zéro, y compris les offres techniques”.À l’écouter, ce n’est qu’après les délibérations de cette commission qu’on saura exactement le coût de ce projet du siècle. Pour ce qui est du choix, il sera rendu par ladite commission   à la mi-avril. Un délai de recours de 10 jours est accordé aux différents soumissionnaires, conformément au code des marchés publics.  Ce n’est qu’après expiration de ce délai qu’on saura les 3 heureux lauréats avec lesquels l’ANA signera, au mois de mai, les contrats définitifs. Le lancement des travaux des 3 lots est prévu pour fin mai ou début juin. ARAB CHIH

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..