Béchar, Rencontre sur la programmation territoriale Sud-Ouest

Liberte; le Mercredi 19 Novembre 2014
3

La wilaya de Béchar a abrité, lundi, une conférence régionale de présentation et clôture du Schéma d’aménagement de l’espace de programmation territoriale Sud-Ouest (SEPT SO). Cette rencontre qui a été présidée par Mme la ministre de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement a regroupé plus de 150 participants et acteurs (walis, élus nationaux et locaux, des directeurs, les représentants de la presse et des partenaires économiques et sociaux), venus des 3 wilayas du sud-ouest du pays (Béchar, Adrar, Tindouf). Le projet de développement de l’espace de programmation territoriale sud-ouest est basé sur des orientations visant à atténuer ou à régler les dysfonctionnements territoriaux, observés lors de l’élaboration du diagnostic stratégique, et ce, dans l’objectif de mettre en place les fondements d’un développement durable, basé sur la cohérence dans les interventions des différents secteurs et en attirant l’attention sur les tendances qui peuvent entraver le développement de l’espace sud-ouest. Selon les organisateurs de ce séminaire, les fondements stratégiques de ce développement sont guidés par trois axes directeurs : une pensée globale sur l’eau et les oasis, le développement socioéconomique de l’espace et le principe de l’économie de l’eau, comme approche structurante dans la stratégie d’ensemble. Lors de son intervention, Mme la ministre a déclaré que cette démarche s’inscrit dans le cadre de l’encouragement des projets interwilayas, et l’élargissement de la concertation entre les différents partenaires. Elle a ajouté que cette conférence régionale qui coïncide avec le lancement du programme quinquennal 2015-2019 représente le point de départ des projets de développement entre ces 3 wilayas, d’une part, et un document référentiel, d’autre part. En fin de journée, l’hôte de la Saoura a inspecté plusieurs projets relevant de son secteur, à savoir le site du futur parc citadin, le jardin des plantes et le centre d’enfouissement technique. Le projet du parc citadin, qui vise l’amélioration du cadre de vie des citoyens, l’embellissement de la ville et la création d’espaces verts, sera réalisé sur une superficie de 6 ha, coûtera 200 millions de dinars et sera réalisé dans un délai de 4 mois.

R. R.

Categorie(s): ouest

Auteur(s): Correspondants

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..