Beni Aziz (Sétif), Les jeunes dénoncent l’absence de structures sportives et culturelles

Liberte; le Mardi 24 Mai 2016
3

La commune de Beni Aziz, également chef-lieu de daïra, manque cruellement de structures dédiées aux activités sportives et culturelles. En effet, des jeunes de cette localité ont tenu à dénoncer un déficit énorme en matière d’établissements de jeunesse. Ils relèvent la faible cadence des travaux de réalisation de la salle des sports dont a bénéficié leur commune. “Les travaux de réalisation avancent de façon très lente ; avec cette cadence, cette salle ne verra jamais le jour. Pourquoi attribue-t-on des projets sensibles à des entreprises qui ne disposent pas de moyens ?” s'interroge-t-on. Le Centre culturel, qui était le seul endroit fréquenté par cette frange de la société, a été fermé en raison des fissures sur les murs de l’édifice. “Un glissement de terrain qui a frappé une partie de cette structure a poussé les responsables à le fermer. Depuis, aucune décision n’a été prise”, ajoutent nos interlocuteurs. Il faut rappeler que cette localité ne dispose que d’un petit local utilisé comme Maison des jeunes, sis à la cité Bourdim-Akrouf, à 3 kilomètres du chef-lieu communal. “Ce local est totalement déserté. Les jeunes ne le fréquentent pas car, tout simplement, il se trouve loin de chez eux”, explique-t-on. Par ailleurs, au moment où la grande majorité des bibliothèques municipales des autres communes sont ouvertes au public depuis des années, les travaux de celle de Beni Aziz sont toujours en cours, ajoutent les jeunes de la région.

A. LOUCIF

Categorie(s): est

Auteur(s): LOUCIF A

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..