Bilan annuel de la Gendarmerie nationale de Chlef, Augmentation sensible du crime organisé

Liberte; le Dimanche 18 Janvier 2015
123337

Le travail d’investigation mené a permis l’arrestation de 1280 individus qui sont impliqués d’une manière ou d’une autre dans les affaires en question. Ils ont tous été déférés devant les tribunaux compétents.

Dans le cadre de la lutte contre le crime, les éléments du groupement de la Gendarmerie nationale de Chlef ont traité, en 2014, 1713 affaires. C’est le commandant du groupement de la gendarmerie, Amar Bouarroudj, qui l’a fait savoir lors d’un point de presse tenu à la fin de la semaine écoulée. “En comparaison avec 2013, nous avons enregistré 438 affaires de moins en 2014 en ce qui concerne le crime en général, mais 18 de plus pour ce qui est du crime organisé. C’est surtout suite aux plaintes déposées par des citoyens auprès de nos unités que nos éléments ont réussi à élucider l’ensemble de ces affaires. Les investigations menées ont également permis l’arrestation de 1280 individus qui sont impliqués d’une manière ou d’une autre dans les affaires en question. Ils ont tous été déférés devant les tribunaux compétents”, indique le commandant du groupement de la Gendarmerie nationale de Chlef. Il a également souligné que ses services ont saisi plus de 188 kg de kif traité et 11 joints prêts à être consommés durant la même période, ainsi que 106 comprimés psychotropes destinés à la commercialisation. “Au total, 162 individus ont été arrêtés dans le cadre de ces mêmes saisies. 131 d’entre eux ont été placés sous mandat de dépôt, alors que les autres ont été libérés. Nos services ont aussi arrêté 52 étrangers, dont deux femmes pour séjour irrégulier dans notre pays. Ces derniers sont originaires du Maroc, du Mali, du Cameroun, du Nigeria, de la Syrie, de la Guinée, de la Côte d’Ivoire, du Bénin, de la Turquie et de la République centrafricaine. Après avoir été présentés à la justice, 22 d’entre eux ont été incarcérés et 27 autres ont été expulsés du territoire national. Trois de ces derniers ont été libérés”, précise encore M. Bouarroudj. Les gendarmes ont également traité deux affaires liées au trafic et détention d’armes à feu sans autorisation. Cinq personnes ont été arrêtées dans ce cadre, dont trois placées sous mandat de dépôt. Le bilan en question a également fait état de trois cas de trafic de véhicules, qui ont été mis en fourrière. “À propos du trafic de billets de banque, nos éléments ont mis la main sur deux faussaires étrangers qui étaient en possession d’une importante quantité de coupures de 100, de 200 et de 2000 DA. Les deux faux-monnayeurs ont été placés sous mandat de dépôt”, expliquera encore l’officier.

A. C.

Categorie(s): ouest

Auteur(s): CHENAOUI AHMED

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..