Bordj Bou-Arréridj, 14 émeutiers condamnés et 3 autres relaxés

Liberte; le Mardi 28 Mars 2006
3

 Le procès des présumés auteurs de troubles d’El-Ksour, dans la wilaya de Bordj Bou-Arréridj, a eu lieu avant-hier au tribunal de Mansourah. Le procureur de la République, dans un sévère réquisitoire s’appuyant sur les rapports de présentation, a requis de lourdes peines de 12 à 18 mois fermes. Les trois avocats des 17 émeutiers ont carrément demandé l’acquittement de leurs clients en l’absence de preuves, tout en accusant l’administration de n’avoir pas répondu aux multiples demandes de dialogue des habitants.Après une longue audience, qui a duré toute la journée dans une ambiance extrêmement tendue où les accusés ont défilé un par un devant le président du tribunal de Mansourah, le verdict est tombé : 1 jeune a écopé de 6 mois d’emprisonnement ferme, 6 ont été condamnés à 3 mois de prison ferme, 7 sont sortis avec sursis et 3 ont été relaxés. Le verdict n’a pas été du goût ni des habitants d’El-Ksour ni des émeutiers qui ont aussitôt fait appel.Rappelons que les habitants de 7 villages sur 8 que compte la commune d’El-Ksour contestent le choix du lieu de l’implantation du lycée et réclament sa délocalisation vers un autre endroit. Durant ces émeutes, plusieurs blessés et arrestations ont été enregistrés.Chabane BOUARISSA

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..