Cap sur les investissements privés À batna, Tazoult aura son complexe touristique et de loisirs

Liberte; le Jeudi 9 Juin 2016
123240

Ce secteur ayant connu des retards mêlés à des lenteurs bureaucratiques serait-il, cette fois, en phase d’amorcer son redressement positif ?

Après des années d’attente, il semble que le moment propice soit venu pour les autorités de la wilaya de Batna de mettre le cap sur les investissements privés dans tous les secteurs d’activité. Le wali Mohamed Salamani vient de le rappeler dernièrement, en réitérant son appel aux investisseurs potentiels à participer sans complexe à la réalisation de structures économiques, industrielles, culturelles et touristiques. Ce dernier secteur ayant connu des retards mêlés à des lenteurs bureaucratiques serait-il, cette fois, en phase d’amorcer son redressement positif ? Lors de la visite d’inspection effectuée il y a quelques semaines, entre autres à Tazoult (ex-Lambèse) – celle qui fut dans le passé la ville romaine de la 3e légion dirigée par l’empereur Auguste –, le wali s’est rendu sur les hauteurs montagneuses de la localité. Il a ainsi pu constater de visu les ruines de ce que fut l’ex-complexe de la jeunesse, tout près du fameux lac de Tazoult. C’est qu’en 1996, un groupe de terroristes avait incendié les chalets en bois du complexe, privant ainsi les jeunes et les familles de leur lieu préféré de détente et de loisirs. De ce fait, deux promoteurs immobiliers originaires justement de Tazoult, Abdesmed Rachid et Benaldjia Mahmoud, gérants de la sarl la Lambésienne Immo, ont fait part au wali de leur désir de réhabiliter les lieux par l’aménagement d’un véritable complexe touristique, de détente et de loisirs ainsi qu’un lieu de pratique sportive, voire de remise en forme. Les deux gérants de cette société privée n’ont pas manqué cette occasion pour rappeler au wali qu’un dossier en ce sens avait été déposé auprès du Calpi fin 2013. Ils n’auraient pas reçu de réponse à ce jour. Dernièrement, ils sont allés une nouvelle fois taper aux portes du Calpi et du secrétaire général de la wilaya et ont déposé un dossier remanié. Leur but ? Relancer leur offre et obtenir une réponse qu’ils espèrent positive cette fois-ci. Ils auraient inclus vraisemblablement dans leur projet un hôtel 5 étoiles, un standing encore inexistant à Batna et dans sa région. Une lecture des aspects techniques révèle plusieurs projets d’ouvrages à construire outre le réaménagement du fameux “lac Derdour de Tazoult” : sur une superficie de 40 000 m2 et un délai de réalisation de 24 mois, il est envisagé la construction et/ou l’aménagement en 2 phases successives d’un complexe de natation avec 3 piscines (couverte, non couverte et semi-olympique), une salle omnisports, un terrain de tennis et des terrains pour volley-ball et handball, un terrain de foot en gazon, un espace de champ de tir. Des bungalows sont également prévus dans ce projet. Selon l’étude estimative, la réalisation nécessiterait une enveloppe financière de 63 milliards de centimes, dont 60% en fonds propres et le reste en crédits bancaires. Il est à rappeler que la société la Lambésienne Immo compte parmi de nombreuses sociétés locales qui ont contribué ces dernières années à la construction de logements et d’équipements collectifs à la nouvelle agglomération urbaine de Hamra (équivalent de Ali-Mendélien de Constantine).

Ali BENBELGACEM

Categorie(s): est

Auteur(s): Ali BENBELGACEM

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..