CLÔTURE DU FESTIVAL DU THÉÂTRE PROFESSIONNEL, “Nawarris” décroche son ticket pour le FNTP

Liberte; le Lundi 16 Avril 2012
3

Après sept jours de compétition, la sixième édition du festival local du théâtre professionnel de Sidi Bel-Abbès s’est clôturée, samedi dernier au Théâtre régional de Sidi Bel-Abbès. Enfin de compte, le public et les amateurs du quatrième art n’ont profité que de sept représentations théâtrales sur les dix pièces prévues au programme du festival. Aussi, le respect du deuil oblige, le spectacle Rachamoun du Théâtre régional de Sidi Bel-Abbès mis en scène par Yahia Benamar prévu pour la clôture a également été annulé, en raison du deuil, suite au décès d’Ahmed Ben Bella. En effet, aussitôt, la minute de silence observée à la mémoire du défunt, les organisateurs ont procédé à la remise des prix aux trois lauréats du festival. Ainsi, le premier prix est revenu à l’association Nawarris de Blida pour sa pièce Nissaa bila malamih mise en scène par Abbès Mohamed Islam. Le deuxième prix a été décerné à l’association Forsane Erokh des arts théâtrales d’Adrar pour la pièce Houb ouah al mise en scène par Haroun El-Kaylani. Quant au troisième prix, il a été attribué à la troupe Tinhinen de Sidi Bel-Abbès pour la pièce Habil…, mise en scène par Azzedine Abbar. Par ailleurs, à l’issue de cette édition, le jury du festival a émis une série de recommandations. Son président, Bouziane Benachour, a déclaré : “D’abord, je tiens à signaler que lors de cette édition, on a vu de très bon comédiens et de belles scénographies et s’est frustrant de ne pas élargir cette palette de récompenses, car on pouvait consacrer un prix pour la meilleure mise en scène, le meilleur texte et le meilleur comédien sur scène”. La prise en charge des jeunes qui se sont illustrés lors de cette édition par des professionnels a été fortement souhaitée par les membres du jury. Ces derniers ont aussi insisté sur la maîtrise des moyens techniques, notamment ceux qui ont trait à l’éclairage, la scénographie et tout ce qui accompagne les œuvres théâtrales. Il a été aussi recommandé à ce que les conditions de présélection soient plus rigoureuses pour permettre une meilleure participation à ce festival. Aussi, le jury a félicité les nouvelles expériences et expérimentation, sauf qu’il a souhaité qu’elles soient accompagnées par une formation théorique et technique appropriées. Il y a lieu de signaler par ailleurs que la première place qualifie la troupe à la compétition du Festival national du théâtre professionnel d’Alger (FNTP), prévu pour septembre 2012. La deuxième et troisième place permet aux troupes de prendre part au programme off (hors compétition) du FNTP.
A. B

Categorie(s): culture

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..