Collectivités locales, Mouvement partiel dans le corps des walis

Liberte; le Lundi 13 Mars 2006
3

Le président de la République a procédé, hier, à un léger remaniement dans le corps des walis, a annoncé un communiqué officiel repris par l’APS. Ce mouvement partiel a touché six wilayas. Comme nous le signalions dans notre édition de samedi dernier, le wali de Tizi Ouzou a été nommé à la wilaya de Blida. Dans ce cadre des mutations, le wali de Aïn Témouchent, Mazouz El-Hocine, est nommé à Tizi Ouzou, Bouderbali Mohamed, wali d’Oum El-Bouaghi, a été nommé à Aïn Témouchent, Adli Ahmed de la wilaya de Tissemsilt a été nommé wali de Laghouat et son prédécesseur à ce poste, Mecheri Azzedine, est désigné à Béchar. Il y a aussi des promus, des secrétaires généraux de wilaya au poste de wali. C’est le cas de Zalène Abdelghani, SG de la wilaya de Batna, promu wali d’Oum El-Bouaghi et de Maskri Nacer wali de Tissemsilt, qui était SG de la wilaya de Relizane. Il a été mis fin aux fonctions d’un seul wali, M. Boukharouba Brahim, wali de Béchar. Limogeage que le communiqué de la Présidence ne motive pas, mais que d’aucuns expliquent par la gestion des évènements qui ont secoué cette wilaya qui n’a pas connu de troubles majeurs ou d’émeutes. Ce mouvement, précise le communiqué de la Présidence, est dicté par la volonté de mise en place de cadres compétents pour la gestion des affaires locales, le développement local “dans le cadre du renforcement qualitatif de l’encadrement en charge de la gestion des collectivités locales, d’un traitement efficient des préoccupations majeures liées à la promotion du développement local et à la conduite avisée des affaires publiques locales”.D. B.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..