Colloque consacré à l’agriculture durable à Tlemcen , Des experts canadiens, d’origine algérienne, s’investissent

Liberte; le Samedi 17 Decembre 2011
3

Un colloque algéro-canadien consacré aux questions en rapport direct avec la production et la productivité pour une agriculture durable s’est tenu dans la grande salle des conférences du nouveau pôle universitaire de Tlemcen durant trois jours (du 12 au 14 décembre) avec la participation d’une centaine d’experts et scientifiques, sous l’égide du ministère de l’Agriculture et du Développement rural et avec le support du secrétariat d’État de la Communauté nationale à l’étranger. Était également présente aux travaux, Mme Geneviève des Rivières, ambassadeur du Canada en Algérie qui a déclaré que les relations avec l’Algérie, qui demeure le premier partenaire du Canada en Afrique et au Moyen-Orient, sont au beau fixe, rappelant que les entreprises canadiennes ont toujours contribué au développement économique de l’Algérie même pendant les moments difficiles, comme durant la décennie noire. Mme Geneviève des Rivières a souligné que le partenariat algéro-canadien est basé sur des relations mutuellement avantageuses avant de féliciter l’Association des experts canadiens d’origine algérienne, organisatrice de cette rencontre scientifique. “Ces experts se sentent redevables envers leur pays natal en voulant contribuer au développement par leur savoir et leur compétence dans un secteur-clé qu’est l’agriculture durable” a-t-elle notamment déclaré. Trois thèmes principaux ont été traités lors des débats, les biotechnologies, la valorisation et la protection des sols, la socio-économie avec en prime des conférences sur les tendances de l’agriculture durable de demain et les synergies entre pays avec l’exemple des relations entre l’université et l’industrie, la politique agroalimentaire canadienne à travers le point de vue sur l’industrie. Les participants au colloque ont été unanimes à préconiser “un partenariat suivi et permanent entre chercheurs algériens et experts canadiens dans le domaine agricole particulièrement pour mettre en place des passerelles impliquant une collaboration féconde tout en œuvrant également à la mise en place d’une communauté de pratiques utilisant les nouvelles plateformes de communication”. Cette rencontre dont le but est de promouvoir la coopération entre le Canada et les pays du tiers-monde, notamment l’Algérie, est la troisième après celles organisées à Alger en 2009 et Montréal en 2010. B. Abdelmadjid

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..