Colloque national sur les violences faites aux femmes , Plaidoyer pour la criminalisation des violences verbales

Liberte; le Dimanche 11 Decembre 2011
3

La violence touche les populations les plus vulnérables de la société : enfants, femmes et personnes âgées. Les femmes, pour leur part, sont la proie  de violences au quotidien, à la maison, au travail et dans la rue. Si les violences physiques et sexuelles peuvent être chiffrées, les violences verbales ne peuvent pas l’être. Ce constat alarmant est souvent partagé par les professionnels et spécialistes de la question. Selon Zoubir Arous, enseignant en sociologie à l’université d’Alger et chercheur au Cread, la violence verbale dépasse de loin les autres types de violence auxquels la femme dans notre société est exposée. “Si la violence physique touche des milliers de femmes, la violence verbale, pour sa part, touche des millions de femmes”, regrette le professeur. Le chercheur précise que “les raisons qui poussent les femmes à conduire de plus en plus en Algérie, c’est d’éviter d’être agressée dans le bus ou dans la rue”, tout en soulignant que la voiture ne les protège pas totalement. Les violences verbales ne sont pas moins graves car, estime-t-il, “elles rabaissent la personne”.M. Arous ajoute qu’“il ne faut pas refaire les mêmes erreurs que les mouvements féminins tunisiens, c’est pour cela qu’il faut criminaliser la violence verbale”.La question des violences faites aux femmes a fait l’objet d’un colloque national, tenu hier, à Alger, et organisé par l’Association algérienne pour la planification familiale (AAPF).  Outre la violence verbale, la rencontre a, entre autres, porté sur la présentation de la femme dans les manuels scolaires, l’image de la femme dans les médias.La rencontre a été également l’occasion de souligner l’importance de la mise à jour des lois nationales par l’introduction de nouvelles dispositions législatives visant la criminalisation de toutes les formes de violence ciblant les femmes. Pour l’association, la législation actuelle ne protège pas assez les femmes.D. S.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..