CONFÉRENCE DE PRESSE DU DG DE NESSMA TV À L’OCCASION DE LA SEMAINE ALGÉRIENNE, Nebil Karoui : “Je fais une propagande pour l’Algérie”

Liberte; le Jeudi 12 Avril 2012
3

Du 16 au 22 avril 2012, notre pays sera à l’honneur sur cette chaîne à vocation maghrébine, et ce, à l’occasion du cinquantenaire de l’indépendance de l’Algérie. Une programmation, qui se déclinera sous différentes thématiques, est prévue à cet effet.Dans une conférence de presse, animée hier, à 10h, au niveau de la salle polyvalente de l’hôtel Sofitel (Alger), le directeur général de Nessma TV, Nebil Karoui, a dévoilé les grandes lignes de cette semaine spéciale dédiée à notre pays, placée sous le thème : “l’Algérie dans le cœur du grand Maghreb”. “Nessma ne peut ne pas fêter le cinquantenaire de l’indépendance de l’Algérie”, a-t-il d’emblée déclaré. Et d’ajouter que cet événement télévisuel sera “un regard maghrébin plein d’amour. C’est un hommage à une Algérie qui n’est plus un enfant, qui est devenue un adulte. 50 ans, c’est le bel âge.” Après une bande-annonce composée de diverses images de l’Algérie sur un fond musical de la célèbre chanson de Mami Bledi hiya El-Djazaïr, l’orateur a commencé à dévoiler un peu le déroulement de cette manifestation qui sera animée par Souheila Battou et Chawki Smati. Tous les jours, des thématiques différentes avec “un regard, un angle” algérien et maghrébin. Cela commencera à 19h par un talk show et se terminera par de la variété. Le premier soir, c’est-à-dire lundi prochain, ce sera un hommage au cinquantenaire, à l’indépendance et à la révolution. Le deuxième jour sera entièrement consacré à la femme algérienne. Pour Nebil Karoui, il est impensable de parler de notre pays sans aborder la femme : “C’est un élément clé. L’avenir du Grand Maghreb repose sur les épaules des femmes”, a-t-il affirmé. “L’Algérie de demain” (blogueurs, hommes d’affaires, presse…) et “les Algériens qui ont réussi à l’étranger” sont les thèmes des journées du mercredi et vendredi. Lors de la dernière soirée, qui aura lieu le samedi, ce sera un plateau artistique varié qui accueillera les grands noms de la chanson algérienne. Des clips et des films seront également diffusés, dont, pour la première fois, le long-métrage Hors-la-loi, du réalisateur Rachid Bouchareb. Cette programmation fera office de fenêtre ouverte sur notre pays.  Elle permettra aux téléspectateurs marocains, tunisiens et même libyens de [re]découvrir notre culture, mais également l’Algérie sous un autre visage, loin du souvenir de la décennie noire. Pour rappel, la journée du 19 avril 2012, elle, sera entièrement consacrée au procès du directeur général de cette chaîne de télévision. Des tables rondes et des débats seront animés par des avocats tunisiens et algériens qui commenteront les faits en direct. Le sport est également présent, avec des reportages et des invités. Deux symboles féminins de la révolution algérienne seront également présents : Louisette Ighilahriz et Zohra Drif-Bitat. Parmi les invités de la semaine algérienne (où tous les autres programmes de Nessma TV seront déclinés à la sauce made in Algeria), Mami, Idir, Houria Aïchi, Safy Boutella, Hasna El Becharia, Salima Souakri, Hafid Derradji, Bilal El Arabi, Cheikh Sidi Bémol, Cherif El Ouazani... et la liste est encore longue, car d’autres sont en voie de confirmation. “L’Algérie dans le cœur du Grand Maghreb”Consacrer une semaine entière à l’Algérie c’est beaucoup et peu en même temps, a déclaré Nébil Karoui. Avec tout ce qui se passe en Tunisie et dans le monde arabe, pour une chaîne qui a été, comme il l’a signalé, “une chaîne sympathique, complémentaire” et qui est devenue “essentielle”, c’est prendre un parti pris clair. Et d’expliquer : “Le cinquantenaire vous appartient et appartient aux autres pays du Maghreb.” Outre le fait que Nessma TV totalise les meilleurs taux d’audience en Algérie, son responsable qualifie la semaine spécial Algérie comme un moyen de consolider les liens. Cette rencontre avec la presse nationale a été également l’occasion de dévoiler certains projets de la chaîne, dont le retour du talk-show "Ness Nessma" sous un autre format pour le début du mois prochain. À propos de l’ouverture du paysage médiatique en Algérie, il a déclaré que la concurence est une bonne chose et qu’il fera tout pour que la chaîne préserve sa position en Algérie. Le patron de Nessma TV a regretté de ne pouvoir assurer la couverture médiatique des prochaines élections législatives dans notre pays (qui auront lieu le 10 mai prochain, et dont la campagne démarrera dimanche prochain) faute d’accréditation. Mais cela ne l’empêche point d’espérer d’avoir les autorisations.
A I

Categorie(s): culture

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..