Conséquence de la grève en France, Le transport aérien algérien perturbé

Liberte; le Mercredi 29 Mars 2006
3

Les vols des compagnies aériennes Air Algérie, Aigle Azur et Air France ont accusé des retards, voire des annulations, pour certains d’entre eux.Un tiers des vols a été annulé hier en France, selon la direction de l’aviation civile française, en raison de la grève des contrôleurs aériens qui ont participé, hier, à la journée de mobilisation lancée par les syndicats des salariés, des étudiants et des lycéens pour protester contre le Contrat premier embauche (CPE). Des perturbations qui n’ont pas été d’ailleurs sans conséquences sur le trafic aérien à l’intérieur et hors la France. Air France a fait état de certains soucis générés sur le moyen courrier. Au départ d’Alger en direction de Paris, les deux vols sur Orly ont enregistré des retards légers au moment où celui de Roissy connaissait un retard de près de deux heures.Quant à celui de Marseille (Alger-Marseille), il décollé à l’heure prévue. Toutefois, il est à signaler que les vols longs courriers n’ont connu aucun porblème. Air Algérie n’a pas échappé à ces perturbations même si elle a réduit son rythme de trafic à 35%. “Nous avons été prévenus par la cellule de crise en France qui a recommandé de réduire notre trafic de 50%”, nous a expliqué hier le chef de division d’exploitation à Air Algérie. Tout comme pour Air France, vols ont eu lieu dans leur totalité, mais avec des retards en moyenne d’une heure et demie jusqu’à deux heures. C’est d’ailleurs le cas pour celui de Paris. Pour ce qui est du vol Constantine-Marseille, les passagers ont été prévenus à temps leur laissant ainsi la possibilité de se rabattre sur celui d’Annaba (une vingtaine de passagers) ou encore de reporter leur déplacement à aujourd’hui. Air Algérie a eu à gérer également des désagréments engendrés sur des vols survolant la France comme celui de Londres qui a enregistré pas moins d’une heure de retard. Aigle Azur, quant à elle, a vu son vol sur l’aéroport Roissy Charles-de-Gaulle carrément annulé au moment où ceux sur celui d’Orly (deux vols) ont connu de légers retards. Idem pour Tlemcen et Oran mais, en définitive, sans aucun problème  de slots. “Pour éviter tout désagrément à nos clients, nous avons tout mis en œuvre pour atténuer des perturbations indépendantes de notre volonté. Tous les passagers prévus ont été transportés”, a assuré, pour sa part, M. Saâdoudi, représentant de cette compagnie en Algérie. C’est également ce qui a été soutenu par Air Algérie et Air France qui connaîtront la fin de ce calvaire dès aujourd’hui (6 heures du matin) avec l’arrêt de ce débrayage.Nabila Saïdoun

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..