Criminalité à AÏn Témouchent, L’implication des femmes et des mineurs : un phénomène inquiétant

Liberte; le Dimanche 8 Fevrier 2015
123360

Cette tendance inexpliquée soulève moult interrogations et suscite une certaine crainte chez le citoyen.

Sur les 852 affaires en matière de criminalité enregistrées par les services de la Sûreté de la wilaya de Aïn Témouchent en 2014, 356 affaires sont celles où les femmes sont les plus impliquées et 120 affaires où on relève l’implication de mineurs. Cette tendance inexpliquée soulève moult interrogations et suscite une certaine crainte chez le citoyen.
C’est ce qu’on a appris lors du point de presse animé récemment par Youcef Khamliche, chef de la Sûreté de la wilaya de Aïn Témouchent, où il a présenté le bilan annuel de l’exercice 2014 des activités de ses différents services.
D’ailleurs, ce dernier ne s’est pas empêché de suggérer  ‘‘avec ironie’’ la nécessité de constituer une association de lutte contre la violence faite aux hommes. Toujours est-il que le nombre des affaires traitées a atteint 758, soit un taux de 88,96%. Sur les 1046 personnes impliquées dont 131 étrangers (Marocains et Africains), 496 personnes ont été écrouées, 397 ont été placées sous contrôle judiciaire et 34 individus demeurent activement recherchés. La police judiciaire a traité 8 affaires de crime de sang sur les 8 enregistrées au cours de la même période où étaient impliqués 14 individus qui ont été écroués. En matière de lutte contre les stupéfiants, les mêmes services ont saisi 3,8 t de résine de cannabis et 1,1 g de cocaïne ainsi que 1644 comprimés de psychotropes, dans 148 affaires traitées. Sur les 226 personnes impliquées, 182 ont été placées sous mandat de dépôt alors que 15 autres demeurent en fuite. En ce qui concerne les crimes économiques et financiers, la PJ a traité 65 affaires sur les 70 enregistrées, où 16 personnes ont été écrouées sur les 81 impliquées. Il s’agissait en l’occurrence de 2 affaires de détournement, 5 relatives à la contrebande, 31 crimes commerciaux, alors que ce sont encore 30 crimes relatifs à la monnaie  qui ont été enregistrés. Par ailleurs, toujours dans ce volet des crimes à caractère économique et de faux et usage de faux, on note 10 affaires, 9 pour l’escroquerie et 1 pour trafic de fausse monnaie, 3 entrant dans le cadre de trafic de véhicules et une affaire de corruption. Le conférencier nous a appris que la wilaya de Aïn Témouchent a connu une série de vols, soit 245 au total, dont 105 vols qualifiés et 13 vols de véhicules. Sur ces 245 affaires de vol, 191 affaires ont été traitées, qui ont permis aux enquêteurs de récupérer 9 véhicules après un véritable travail de fourmi. Enfin, le chef de la Sûreté de wilaya a insisté sur le rôle que devra jouer le citoyen, qualifié de partenaire incontournable dans la lutte contre le crime.

M. L

Categorie(s): ouest

Auteur(s): LARADJ M

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..