Criminalité à Chlef, 159 affaires élucidées depuis octobre par la gendarmerie

Liberte; le Mercredi 3 Decembre 2014
123304

Au total, 84 individus ont été arrêtés, puis présentés devant les tribunaux territorialement compétents. Il est à relever également que plus de 92% des individus arrêtés sont de sexe masculin.

Les éléments du groupement de la Gendarmerie nationale de Chlef ont traité, depuis le début du mois d’octobre, 159 affaires, toutes liées au crime d’une manière générale. Selon des sources de ce groupement, 18 affaires sont liées au crime organisé. “C’est suite à de multiples interventions que nos services ont menées à travers l’ensemble de la wilaya, afin de lutter contre la criminalité sous toutes ses formes, que ces affaires ont pu être enfin élucidées. Au total, 84 individus qui sont à l’origine des délits commis ont été arrêtés, puis présentés devant les tribunaux territorialement compétents. En comparaison avec le mois d’octobre 2013, le nombre d’affaires liées aux crimes d’une manière générale a diminué de 32”, indiquent les sources du groupement de Chlef. Selon ces dernières, parmi les délits enregistrés, il y a lieu de souligner entre autres des coups et blessures volontaires accompagnés d’insultes entre des individus, des voisins et des familles. Ces derniers, au lieu de recourir à la justice afin de régler les litiges qui existent entre eux, préfèrent à chaque fois se livrer à des actes de violence. 31 des personnes arrêtées ont bénéficié de la liberté provisoire. Il est à relever également que plus de 92% des individus arrêtés sont de sexe masculin, alors que 7,5% uniquement de l’ensemble des mis en cause sont des femmes.
Les mêmes sources ajoutent également que, dans le cadre du crime organisé, les éléments de la Gendarmerie nationale ont arrêté, durant la même période, 9 trafiquants de drogue et de comprimés psychotropes ainsi qu’un faux-monnayeur, qui ont été présentés à la justice, outre trois étrangers qui se trouvaient en situation irrégulière dans notre pays. “Il s’agit d’un individu de nationalité guinéenne qui a été aussitôt placé sous mandat de dépôt, d’un Malien et d’un Syrien. Ces deux derniers ont été expulsés vers leurs pays d’origine”, précisent nos mêmes sources.
Pour sa part, la brigade économique du même groupement de la Gendarmerie nationale a aussi procédé à la saisie d’un certain nombre de marchandises qui étaient exposées d’une façon illégale à la vente, un peu partout dans plusieurs communes de la wilaya durant le mois d’octobre. “Défaut d’étiquetage, absence de factures et de registre du commerce, exposition de produits surtout alimentaires dans des conditions insalubres, restent parmi les principales causes de toutes les saisies opérées. Il s’agit entre autres de différents effets vestimentaires, de produits alimentaires et de mobiliers de maison et de bureau”, énumèrent nos sources qui informent, enfin, que les actions déjà engagées dans le cadre de la lutte contre la criminalité se poursuivent toujours.

A C 

 

Categorie(s): ouest

Auteur(s): CHENAOUI AHMED

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..