Criminalité et banditisme à Mascara et Relizane, 204 individus incarcérés en un mois

Liberte; le Mercredi 17 Decembre 2014
123315

À la lumière de ce bilan, force est de constater que les crimes et délits portant atteinte aux personnes continuent d’occuper le premier rang avec 106 affaires, dont 117 ont été traitées.

Les services de la direction de la sûreté de la wilaya de Mascara ont, dans un bilan exhaustif, mis en relief les différentes activités qui leur incombent. Dans ce contexte, il ressort que la police judiciaire relevant de la Sûreté de wilaya a instruit 285 affaires liées aux différents aspects de criminalité durant le mois de novembre dernier, dont 200 traitées, impliquant 266 individus.
Parmi ces personnes, 58 ont été placées en détention provisoire et 208 ont bénéficié de citations directes, alors qu’une seule personne a été placée sous contrôle judiciaire. Comparé à celui du mois d’octobre, il y a lieu de relever une baisse du taux de criminalité, car le service a enregistré une baisse de 67 affaires et 97 individus impliqués, tandis que le nombre des personnes placées en détention provisoire est resté stable. A la lumière de ce bilan, force est de constater que les crimes et délits portant atteinte aux personnes continuent d’occuper le premier rang avec 106 affaires, dont 117 ont été traitées. Dans ces affaires, 160 personnes sont impliquées. La justice a, quant à elle, placé 8 individus en détention provisoire, alors que 152 ont bénéficié de citations directes. En ce qui concerne les affaires d’atteinte aux biens, les services de police ont enregistré durant ce même mois 97 affaires. Ils ont traité 55 dans lesquelles 67 personnes ont été mises en cause. Le bilan fait état de 13 personnes qui ont été placées en détention provisoire, alors que 54 autres ont bénéficié de citations directes. Pour en revenir à la nature des actes de criminalité portant atteinte aux personnes, ils sont en majorité relatifs aux coups et blessures volontaires. On comptabilise à ce sujet 64 affaires, dont 17 pour violence sur ascendants et descendants. S’ensuivent les affaires d’atteinte à la dignité des personnes avec 55 affaires relatives à des injures et insultes, et enfin les affaires d’atteinte aux libertés individuelles qui sont au nombre de 29 affaires, dont 25 pour menaces et 4 pour violations de domicile. Dans le sillage de ces affaires, les éléments de la police judiciaire de la sûreté de la daïra d’Oggaz (Mascara) ont eu à traiter une affaire de maltraitance sur ascendants. En effet, c’est à la suite d’une plainte déposée par une dame contre sa propre fille âgée de 39 ans l’ayant maltraitée dans son propre domicile que le dossier a été ouvert. Le motif a trait à un différend familial entre la mère et la fille. Non satisfaite, cette dernière a asséné des coups à la vieille dame qui a accompagné sa plainte d’un certificat médical délivré par le médecin légiste attestant une invalidité d’un jour. Les éléments de la police de Mascara ont donc pris les mesures légales, avant de présenter les parties devant le procureur de la République près le tribunal de Sig habilité à statuer dans l’affaire.
Par ailleurs, les inspecteurs de la police judiciaire relevant de la Sûreté de wilaya de Relizane ont traité, au cours du mois de novembre dernier, 328 affaires, selon un bilan fourni par la cellule de communication de cette institution policière. Le nombre d’arrestations s’élève à 303, dont 146 ont abouti à un placement sous mandat de dépôt. Le taux de résolution des affaires enregistrées s’élève à 65,85%. Le détail des affaires recensées fait état de 24 cas de crimes et délits contre la chose publique, dont 17 ont été résolus ; 24 individus ont été interpellés, dont 18 ont été écroués, et 6 ont comparu en citation directe. Le bilan fait également état de 107 affaires de crimes et délits à l’encontre des personnes, sanctionnées par 112 arrestations et 37 mandats de dépôt. Le volet crimes et délits contre les biens d’autrui cite 109 affaires, 45 interpellations et 16 incarcérations. Le chapitre d’autres délits recense 51 cas, 55 arrestations et 9 placements sous mandat de dépôt.

A. B. et M. Seghier

Categorie(s): ouest

Auteur(s): Régional Rédaction

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..