Culture, …CULTURE EN BREF…

Liberte; le Lundi 12 Mars 2012
3

“Dihya”  projeté à Béjaïa La projection de Dihya, le court métrage de Omar Belkacemi, projeté lors des festivités de la célébration de la Journée internationale de la femme à la Maison de la culture de Béjaïa, a été une occasion pour le réalisateur de rendre hommage au combat des femmes pour leur émancipation. Le court métrage, de 22 minutes, lauréat du premier prix du festival du film amazigh en 2009, raconte l’histoire d’une jeune mère, dont le mari est absent, et qui se bat dans sa solitude pour faire face aux vicissitudes de la vie. Selon l'auteur, sa mère a été sa source d'inspiration, et c'est elle qui lui a donné l'idée qui a présidé à la réalisation de cette œuvre cinématographique. Une façon pour lui de mettre en exergue la condition de la femme rurale, ses souffrances et sa lutte pour plus de droits. Omar Belkacemi, présent lors de la projection, et en plus de l’hommage qu’il a rendu aux femmes, a saisi l’occasion pour rendre hommage à Nabila Djahnine, cette militante féministe, architecte et présidente de l'association Thighri n'Tmetout (Cri de femme), assassinée le 15 février 1995 à Tizi Ouzou. En aparté, l'auteur de Dihya a révélé qu'un projet de réalisation d'un long métrage débutera à Béjaïa dans les mois qui viennent. Meziane A.Projection  aujourd’hui du docu “Who is Fatima ?”Dans le cadre de ses activités culturelles, l’espace Mille & Une News du quotidien Algérie News (28, rue Khalfi-Boualem, ex-Burdeau, Alger), organise aujourd’hui à 15h la projection du film documentaire Who is Fatima ?, réalisé dans le cadre du projet “la promotion de l'image de la femme politique au Maroc, en Algérie et en Tunisie”, initié par le Centre de la femme arabe pour la formation et la recherche (Cawtar). La projection sera suivie d’un débat avec les initiatrices du projet. Concours de la meilleure poésieL’établissement Arts et Culture de la wilaya d’Alger lance la dixième édition du concours de la meilleure poésie. à l’occasion du cinquantième anniversaire de l’indépendance, le concours, ouvert jusqu’au 25 mars 2012, a pour thème “l’histoire raconte l’Algérie”. Ce concours est ouvert à tous les amoureux du verbe qui pourront écrire dans la langue de leur choix (en usage en Algérie). Les poèmes, qui seront soumis à un jury composé de professionnels, doivent être envoyés en trois exemplaires, accompagnés d’une fiche de renseignements personnels à : établissement Arts et Culture de la wilaya d’Alger, 38-40, rue  Didouche-Mourad, Alger.

Categorie(s): culture

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..