Distribution du courrier accéléré, EMS table sur le marché intérieur

Liberte; le Mardi 13 Decembre 2011
3

L’avantage est la sécurité et la traçabilité de tout le cheminement du produit, d’autant plus que le client peut suivre l’itinéraire de son “colis” du dépôt jusqu’à la livraison grâce au site Web d’EMS.Le ministre des PTIC, Moussa Benhamadi, a inauguré, hier, à Alger, la première agence commerciale d’EMS Champion Post spécialisée dans le traitement de courrier rapide. Une première d’une série de dix-sept agences qui seront ouvertes prochainement. Parallèlement, EMS a signé deux conventions avec l’opérateur Mobilis et la société de courrier express Fedex. Cette dernière se chargera de l’acheminement et la distribution des envois urgents de documents ou colis vers l’étranger, créneau où EMS est absente. Inversement, EMS se charge de distribuer le courrier de Fedex. Par ailleurs, une librairie virtuelle Awres a recours aux services d’EMS pour la distribution de ses produits qu’elle vend par Internet. La concurrence des grands groupes internationaux n’effraie pas EMS ni encore Fedex qui étend par le biais de sa convention ses activités tout en défrichant d’autres créneaux d’activité. Son premier responsable, M. Boufenara, estime qu’il y a encore du terrain à exploiter et des parts de marché à prendre dans la mesure où “les grands groupes internationaux se contentent des grandes agglomérations”.Mieux, il les défie d’exploiter le potentiel qui existe à l’intérieur du pays. Pratiquement, il n’y a qu’EMS dont le réseau couvre le territoire national. L’autre perspective est dans la diversification des produits. Le ministre a donné l’exemple des produits de l’artisanat qui seront identifiés par le biais du portail d’Awres pour les faire connaître au public.L’avantage est la sécurité et la traçabilité de tout le cheminement du produit d’autant plus que le client peut suivre l’itinéraire de son “colis” du dépôt jusqu’à la livraison grâce au site Web d’EMS. Le site est déjà opérationnel et une démonstration a été faite avec l’expédition d’un pli. Le ministre a également conseillé au patron d’EMS de recourir au rail afin d’éviter les retards induits par l’obligation de collecte des colis dans les centres régionaux avant expédition par avion.Car, la bataille se joue autour des délais. Que ce soit pour EMS ou Fedex, les délais ne dépassent pas les deux jours avec cet avantage, précise M. Krimat, représentant de Fedex, des prix qui sont étudiés, échelonnés selon le volume et le poids du colis. Une option qui peut jouer la différence d’autant plus que les groupes internationaux appliquent des tarifs uniques et élevés. Dans une seconde étape, EMS va étendre son réseau pour couvrir, selon le vœu du ministre, tout le territoire national surtout avec la modernisation et l’éventuel abandon de certaines activités de la poste qui feront l’objet de création d’autres filiales spécialisées. Cela d’autant que la Poste se place dans la perspective de créer sa propre banque partant de son expérience avec le CCP. Mais pour cela, elle doit, selon le ministre, se moderniser et développer davantage son réseau. Elle devrait atteindre bientôt 4 000 bureaux de poste à travers le pays. Les choses vont s’accélérer pour EMS avec la pénétration du marché on-line où elle sera appelée à jouer un rôle plus important surtout à l’intérieur du pays où elle sera pendant longtemps sans concurrent.  Djilali B.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..