Djamel Ould-AbbÈs, “Arrêtons l’autoflagellation”

Liberte; le Jeudi 28 Aout 2008
3

Djamel Ould-Abbès n’en démord pas. Pour lui, “ça va très bien”. C’est mieux que le “tout va bien” d’une certaine époque. Et pour preuve, le ministre refait la comparaison avec la France, en affirmant que l’Algérie comptait, en 2008, 5% de la population vivant sous le seuil de la pauvreté (soit un peu plus d’un million de personnes) et d’ajouter que la France, selon les chiffres de son président de la République, compte sept millions de pauvres. Djamel Ould-Abbès n’est pas content de ceux qui pensent que tout va mal : “Arrêtons l’autoflagellation.”

Categorie(s): radar

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..