Emigration clandestine à partir de Cap Blanc, 11 “haragas” sous mandat de dépôt

Liberte; le Mardi 21 Mars 2006
3

 Le procureur de la République près le tribunal d’Aïn El-Turck a placé, hier, 11 personnes sous mandat de dépôt pour le chef d’inculpation de tentative d’émigration clandestine. Une douzième personne, en l’occurence le propriétaire du Zodiac, a été également mise en cause par le magistrat qui a ordonné sa détention préventive. La génèse de cette affaire remonte au 17 mars dernier lorsque les éléments de la brigade de la Gendarmerie nationale d’Aïn El-Kerma remarquèrent la présence suspecte de plusieurs personnes non loin de la localité balnéaire de Cap Blanc. Les services de sécurité n’eurent aucune difficulté à intercepter les 11 individus qui s’apprêtaient à embarquer à bord d’un Zodiac. Les va-et-vient incessants des potentiels “haragas” finirent par éveiller les soupçons des gendarmes, nous indique-t-on. Les personnes appréhendées se sont donné rendez-vous dans une forêt mitoyenne de la plage de Cap Blanc. Dans l’embarcation de fortune, les services de sécurité ont mis la main sur un important lot constitué de 9 jerricans de 30 litres chacun, une paire de jumelles, un gilet de sauvetage, une pompe à air, une balise d’alarme ainsi que de la monnaie nationale et étrangère estimée à 505 dinars et 702 euros.B. Ghrissi

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..