Faux et usage de faux à Boumerdès, Un pilleur de sable falsifie la mainlevée

Liberte; le Mardi 6 Decembre 2011
3

Les éléments de la section de la Gendarmerie nationale, relevant du groupement de Boumerdès, viennent de mettre la main sur un réseau de faussaires des sceaux de l’État dans la région de Boudouaou maritime.Selon notre source, un propriétaire de camion, de type Sonacome K120, a été traduit devant la justice et placé sous mandat de dépôt pour extraction illicite de sable et atteinte à l’environnement.Sa peine de six mois purgée, cet individu a repris son activité de trafic de sable en usant d’un stratagème insolite.En effet, alors que son engin était mis à la fourrière, le mis en cause a contacté une secrétaire d’un écrivain public à Rouiba pour lui falsifier la mainlevée de la justice pour pouvoir récupérer son véhicule. Le trafiquant, pour prouver sa bonne foi vis-à-vis des autorités compétentes, délivre plusieurs exemplaires et se présente comme si de rien n’était aux barrages de contrôle. Il ira jusqu’à envoyer une copie de la mainlevée falsifiée au P/APC de Boudouaou pour justifier la procédure. Entre-temps, les enquêteurs de la GN pistaient le camion jusqu’à où le mis en cause a été arrêté. Il avouera d’emblée que le document en cause était un faux et qu’il l’avait délivré chez un écrivain public à Rouiba.La perquisition des lieux aboutira à la découverte du document saisie sur le micro-ordinateur dudit bureau. Suite à quoi, les trois individus ont été placés sous mandat de dépôt par le procureur de la République près le tribunal de Boudouaou pour faux et usage de faux, falsification des sceaux de l’État et atteinte à fonction de magistrat. FARID B.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..