Grève de la faim d’enseignants contractuels, 13 jours de souffrance et 3 évacués à l’hôpital Zmirli

Liberte; le Dimanche 27 Juillet 2008
3

 Dans un communiqué parvenu hier à la rédaction, le conseil national des enseignants contractuels annonce qu’au treizième jour de cette grève de la faim, deux enseignantes et un enseignant ont été évacués dans un état comateux vers l’hôpital Zmirli. Le Syndicat national autonome des personnels de l’administration (Snapap) relève l’indifférence du département de l’Éducation face à la situation critique de ces grévistes de la faim. Il faut savoir que des enseignants contractuels ont opté pour cette solution radicale en raison de la précarité de leur situation professionnelle. Ils revendiquent le versement de leurs salaires. Les contractuels de Béjaïa sont les plus touchés par ce problème car ils n’ont pas perçu un seul dinar depuis plus de 10 mois.

Categorie(s): radar

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..