Groupement de la Gendarmerie nationale d’Oran, Tendance à la baisse de la criminalité

Liberte; le Mercredi 14 Janvier 2015
3

Les régions de la wilaya d’Oran qui se sont singularisées par une baisse de délits au cours de l’année 2014 ont été ciblées par les différentes brigades de la Gendarmerie nationale avec 71 opérations de perquisition (+8%) effectuées dans le cadre de la lutte contre les foyers de criminalité.
Des actions qui ont permis aux forces de sécurité de saisir 139 armes prohibées et de traiter 105 affaires liées à l’ivresse publique et 190 autres de trafic de drogue, a indiqué, lundi, lors d’une conférence de presse, le lieutenant-colonel Tahri Djilali, commandant du groupement de la Gendarmerie nationale d’Oran. Les opérations d’identification ont touché 33 841 personnes et 7 366 véhicules qui se sont soldées par l’arrestation de 223 individus. Le responsable du groupement de la Gendarmerie nationale a évoqué l’efficacité du numéro d’appel vert (1055) qui a eu l’effet d’un catalyseur quant à la responsabilisation du citoyen. Concrètement, ce sont 32 088 appels qui ont permis aux unités de la Gendarmerie nationale d’intervenir à 4 818 reprises, a-t-on confirmé de même source. Ainsi, une cinquantaine d’affaires de droit public ont été traitées par les mêmes services, faisant avorter 10 tentatives de vol et permettant l’arrestation des mis en cause. Les unités de la Gendarmerie nationale à Oran ont aussi traité 12 dossiers de vol qui se sont soldés par l’arrestation de tous les membres d’un dangereux gang.
A l’issue de cette opération, les gendarmes ont récupéré 8 véhicules, en sus du traitement de 11 autres affaires concernant des agressions physiques. Par ailleurs, la police judiciaire du groupement de la Gendarmerie nationale a diligenté 3 774 affaires de différents délits ayant abouti à appréhender 3 740 individus, dont 1 867 ont été placés sous mandat de dépôt et 1 873 autres ont bénéficié de la relaxe.
Les crimes et délits commis contre les personnes, la famille, les mœurs et les biens d’autrui sont au nombre de 1 055, avec une baisse de 331 actes par rapport à 2013, a-t-on souligné d’autre part. S’agissant de la lutte contre la contrebande, il a été enregistré une hausse de 9% par rapport à 2013. Sur le terrain, les unités de la Gendarmerie nationale ont procédé à la saisie de 49 090 paquets de cigarettes étrangères et 1 280 effets vestimentaires féminins. Le volet du trafic des stupéfiants a concerné 285 affaires qui ont permis d’incarcérer 298 individus avec une baisse de 161 comparativement à 2013. Les saisies de drogue sont de 303 kg de kif traité, 6149 comprimés de psychotropes et 22,7g de cocaïne, a-t-on affirmé. La tendance à la baisse des actes délictuels en 2014 est expliquée par l’introduction de nouvelles technologies en matière de lutte contre la criminalité. Les applications et les logiciels des bases de données permettent d’intervenir rapidement grâce à des études préétablies, a souligné le lieutenant-colonel Tahri Djilali.
Il appuiera sa thèse en confirmant qu’en 2014, ses services ont eu à traiter seulement 3 affaires de fausse monnaie et l’arrestation de 2 individus. Des cellules spécialisées, dirigées par des officiers informaticiens, s’attellent à peaufiner un système informatisé de pointe permettant d’agir en aval des grosses affaires criminelles, selon l’intervenant.
Enfin, le phénomène du vol de cuivre a enregistré la saisie de 222,80 quintaux, 583 kg et 156 mètres de cette matière particulièrement destinée à l’exportation frauduleuse, a-t-on ajouté de même source.           

Categorie(s): ouest

Auteur(s): K. REGUIEG-ISSAAD

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..