Guelma, Le ministre de la santé limoge deux directeurs d’EPH

Liberte; le Samedi 18 Juin 2016
123268

Ces derniers mois, dans le secteur de la santé de la wilaya de Guelma régnait un climat malsain orchestré, selon les responsables de la DSP, par deux directeurs d'établissements publics hospitaliers du chef-lieu. En effet, ces derniers contestaient, semble-t-il, l'autorité de leur tutelle et agissaient selon leur bon vouloir, créant des dysfonctionnements regrettables au détriment des malades. Abdelghani Fadel, directeur de l’EPH Docteur-Okbi à Guelma, a dû faire front à la colère des médecins qui observèrent, maintes fois, des sit-in dans l'enceinte de cette structure sanitaire, refusant tout dialogue avec ses partenaires. Nourredine Ababsa, directeur de l’EPH Ibn-Zohr à Guelma, dont c'était le premier poste, s'illustrait par son abus d'autorité, sa gestion en solo, son mépris envers les cadres de la DSP lors de leurs opérations de contrôle. Cette regrettable situation perdurait, et c'est à la faveur des rapports circonstanciés établis par le directeur de la santé et de madame la wali de Guelma, que le ministre de la Santé a enfin réagi en mettant, mercredi dernier, fin aux fonctions de ces deux gestionnaires décriés. Madame Nadjette Segni, mère de trois enfants, énarque, licenciée en droit, directrice des finances et des moyens à la DSP, a été nommée directrice de l'EPH Ibn-Zohr. Amar Goudjil, qui dirigeait le centre hospitalier de N'Gaous (Batna), est nommé directeur de l’EPH Docteur- Okbi. Ces deux gestionnaires ont été installés jeudi par le DSP dans leurs postes respectifs.

HAMID BAALI

Categorie(s): est

Auteur(s): BAALI Hamid

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..