Harraoubia à propos de la prochaine grève du CNES, “Les menaces ne mènent à rien”

Liberte; le Samedi 25 Mars 2006
3

Interrogé, lors d’un point de presse improvisé à la fin de la rencontre ministérielle avec les chefs des établissements universitaires, au sujet de la menace d’une grève au niveau des universités d’ici la mi-avril, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a répondu que “les menaces et la violence ne mènent à rien. Les revendications salariales relèvent de la tripartite.” N. A.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..