Hassi-R’mel en effervescence, Protestation et préavis de grève à Sonatrach

Liberte; le Samedi 10 Decembre 2011
3

Les travailleurs de Sonatrach ont renoué avec la protestation en décidant avant-hier de lancer un préavis de grève d’une semaine pour “exiger l’annulation des décisions prises par la direction générale de Sonatrach d’octroyer un taux 53% au lieu de 80% de l’indemnité de zone et de conditions de vie (IZCV) ainsi que la satisfaction de la plate-forme de revendications du 11 avril 2011”. En plus de cette décision de préavis de grève, les 1 000 travailleurs, réunis à la base du 24-Février ont décidé d’observer chaque jour et durant une semaine une heure de protestation devant le siège de la direction régionale de Sonatrach. La montée au créneau des employés de Sonatrach de Hassi-R’mel est intervenue au lendemain de la lettre du nouveau DG de Sonatrach datée du 13 novembre 2011 qui parle de redressement des anomalies constatées lors du traitement des rappels versés au titre de l’indemnité de zone et de conditions de vie . Et c’est le directeur des ressources humaines de la compagnie qui s’est chargé de s’adresser aux responsables des différentes structures de Sonatrach les invitant à tenir compte du salaire de base en vigueur durant la période 2008 et 2009 pour le calcul et l’attribution des montants de l’indemnité de zone et de conditions de vie. Ainsi, il ressort d’après ce document que le taux d’augmentation de l’IZCV pour la période allant du 1er juillet 2008 au 31 décembre 2009 serait de 53% au lieu de 80% . “Or, l’accord conclu entre le syndicat d’entreprise de Sonatrach et l’ancienne direction évoque en substance que l’indexation des formules de calcul des montants de l’indemnité du travail posté et de l’indemnité de zone et de conditions de vie (IZCV) au salaire de base actuel”, nous a indiqué un syndicaliste en nous exhibant le document à l’appui . Le document indique que “le taux d’augmentation des indemnités pour la période allant du 1er juillet 2008 au 31 décembre 2009 sera calculé sur la base des mêmes principes que ceux appliqués pour les autres périodes de l’année 2010”. Les travailleurs affirment qu’il ya un accord et qu’il faut le respecter. “Le nouveau P-DG parle d’anomalies, or il existe un engagement écrit de l’ancien DG de Sonatrach sans parler de l’accord salarial signé et que toutes les parties sont convenues de respecter”, affirme un autre syndicaliste de Hassi R’mel joint hier par téléphone. Les travailleurs disent se sentir trahis par cette “sortie” des nouveaux responsables de Sonatrach d’où leur colère à brandir l’ancienne plateforme de revendication contenant plus de dix points et dont ils exigent la satisfaction . Ainsi le climat social suscité par l'annonce du taux des indemnités accordé et jugé dérisoire semble s’étendre à toutes les autres entreprises parapétrolières exerçant au Sud puisque l’application du taux de cette indemnité pour cette période aura un effet domino et devra s’appliquer pour les employés de ces entreprises. Déjà les travailleurs de GTP, de l’ENMTP et d’autres entreprises ont exprimé hier leurs inquiétudes au sujet de ces nouveaux barèmes de calcul de l’IZCV et menacent eux aussi de durcir le ton si le taux de l’IZCV n’est pas maintenu à 80% depuis janvier 2008 à ce jour. Nos tentatives pour avoir la position et le point de vue des responsables de Sonatrach à ce sujet sont demeurées infructueuses.M. T.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..