Il a été enterré hier à Ammal, Un Algérien assassiné en Tunisie

Liberte; le Mercredi 7 Decembre 2011
3

Un Algérien tabassé à mort en Tunisie par une bande de voyous a rendu l’âme juste après son admission à l’hôpital. Chaouch Badredine, âgé de 33 ans, ex-garde communal, a été enterré hier à Ammal, dans la wilaya de Boumerdès d’où il était originaire. Selon un membre de la famille, le jeune Chaouch, qui exerçait comme entrepreneur dans le bâtiment, a été frappé de plusieurs coups de couteau par ses agresseurs qui ont pris aussitôt la fuite. Son corps a été découvert le lendemain matin par des passants. Les faits se sont produits le 24 novembre dernier à Jendouba, à 160 km de Tunis, mais ce n’est que le 1er décembre que sa famille a appris sa mort. “Nous nous sommes déplacés à Tunis, mais nous avons trouvé énormément de difficultés pour rapatrier le corps à cause d’une mauvaise prise en charge de cette affaire par notre consulat. C’est grâce à l’intervention de la société des pompes funèbres de Tunis que nous avons pu rapatrier le corps”, a affirmé un membre de la famille qui a fait le voyage à Tunis. Celui-ci a ajouté que la ville de Jendouba connaissait une situation d’insécurité et que les Algériens y sont indésirables.    M. T.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..