“JAZZ D’AILLEURS”, Sur la planète du rythme et de l’harmonie

Liberte; le Jeudi 12 Avril 2012
3

Fawzi Chekili Septuor, Philip Catherine Quartet et Sakésho est la formule alchimique pour le troisième rendez-vous musical de l’Aarc, prévu du  17 au 19 avril à Alger.C’est sur la planète jazz que l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (Aarc) nous emmène, pour le troisième rendez-vous musical, “Jazz d’ailleurs”. Prévu du 17 au 19 avril 2012 à la salle Ibn Zeydoun (Riadh El-Feth), ce cycle permettra de [re]découvrir des artistes au jeu subtil, aux mélodies complexes et au talent incroyable.Les trois spectacles sont également, comme l’explique le communiqué de presse de l’Aarc, une occasion de “découvrir la manière dont les Caraïbes, l’Europe, puis le Maghreb ont su adapter ce langage devenu universel, celui du swing et du blues”. Le premier concert sera dispensé par la formation tunisienne Fawzi Chekili Septuor.Les musiciens, munis de leurs instruments dont certains proches des modes orientaux tels le oud ou le violon, dispenseront un programme original agrémenté de chant et de mouachahate. Ça va swinguer ! La deuxième soirée sera animée par Philip Catherine Quatuor. Le grand guitariste, 69 ans, reviendra en Algérie pour la quatrième fois (le premier concert remonte à 1984), pour présenter son dernier projet “Philip Catherine plays Cole Porter”. Sorti en 2011, ce disque (composé de onze morceaux), encensé par la critique et adulé par le public, est un hommage au célèbre compositeur Cole Porter (1891-1964), connu pour ses “rythmes complexes” et surtout pour avoir composé les “plus belles chansons du répertoire américain”. Il serait donc intéressant de découvrir ce qu’en a fait un immense guitariste tel Philip Catherine, réputé pour son jeu subtil et complexe, et pour ses mélodies savamment distillées. Sakésho apportera un peu plus de rythme et d’harmonie, lors de la troisième et dernière soirée de ce cycle.Les musiciens : le pianiste Mario Canonge, le batteur Gregory Louis et le bassiste antillais Michel Alibo (entre autres collaborations, il est membre de la formation Sexun, il accompagne également Karim Ziad et a par ailleurs joué aux côtés de Mami) seront accompagnés par l’Américain Andy Narell, “le plus célèbre joueur de ‘Steel Drum’, instrument emblématique de Trinidad et Tobago”.Après les deux premiers rendez-vous, en janvier et février (“Andalousie, Maghreb, terres d’accueil”, “Gitans, origines”), ce troisième cycle propose un voyage dans l’univers du jazz, un genre fort populaire en Algérie de par le public qu’il attire et les musiciens qu’il entraîne. En attendant le quatrième et dernier rendez-vous musical, “Oud en luth”, prévu du 20 au 22 juin au théâtre de verdure de Riadh El-Feth, l’Aarc, en partenariat avec l’Oref, célébrera la Journée internationale du jazz, le 30 avril, en accueillant, entre autres artistes algériens, le grand pianiste Bojan Z.
S K
Concert de Fawzi Chekili (17 avril). Concert de Philip Catherine (18 avril)Concert de Sakésho (19 avril)Lieu : salle Ibn ZeydounPrix des places : 500 DA.

Categorie(s): culture

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..