L’affaire du CashEr avarié, 20 ans de réclusion ferme pour l’accusé principal

Liberte; le Mercredi 22 Mars 2006
3

La chambre criminelle du tribunal de Sétif a prononcé, avant-hier, son verdict dans l’affaire du casher avarié qui a défrayé la chronique durant l’été 1998. L’accusé principal, le propriétaire de la conserverie El-Hilal, spécialisée dans la transformation du casher, reconnu responsable civilement et pénalement de la tragédie, a écopé d’une peine consolidée de 20 ans de réclusion ferme. L’autre accusé, en détention depuis 8 ans, a bénéficié quant à lui, de la relaxe. C’est la troisième fois que le tribunal de Sétif, en première instance et en appel, traite de cette affaire. Elle a été enrôlée une première fois en 1999. Les juges avaient alors prononcé la peine capitale contre le patron de la conserverie. Pour rappel, 40 personnes, habitant l’est du pays pour leur majorité, ont péri suite à leur atteinte de botulisme, il y a 8 ans.M. Kezzar

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..