L’Algérie profonde, BRÈVES de l’Ouest

Liberte; le Mardi 18 Novembre 2014
3

Relizane: 10 dealers interpellés...
Le magistrat instructeur près le tribunal de Relizane a placé sous mandat de dépôt 10 individus, mis en examen à la fin de la semaine écoulée pour détention de drogue à des fins de commercialisation, obstruction à une enquête en cours, et complicité, apprend-on de bonnes sources. Ce réseau a été démantelé suite à des renseignements parvenus à la brigade anti-stupéfiants de la Sûreté de wilaya de Relizane dénonçant les activités des narcotrafiquants. Selon les informations parvenues, ces derniers avaient recours aux services d’une fille mineure comme coursier. La perquisition menée au domicile d’un membre du réseau a permis la saisie de 495 cachets de psychotropes et de 4,20 grammes de résine de cannabis. L’adolescente faisant office de coursier des trafiquants a été placée, quant à elle, dans un centre de rééducation.

M. Seghier

...7 mineurs devant la justice en octobre
La police judiciaire relevant de la sûreté de wilaya de Relizane a enregistré, durant le mois d’octobre dernier, 12 plaintes pour violences physiques déposées par  des femmes dont la fourchette d’âge varie de 20 à 64 ans, apprend-on de source policière. Par ailleurs, la brigade de protection de l’enfance a recensé, pour sa part, 16 mineurs victimes de divers délits, dont 7 attentats à la pudeur, 6 cas de violences physiques, 2 cas de maltraitance et un kidnapping. Ajoutez à cela, 5 mineurs en état de danger moral, dont 2 ont été remis à leurs familles et 3 placés dans un centre d’intégration des jeunes mineurs. Par ailleurs, on apprend que 7 mineurs ont été déférés devant le parquet en raison de leur implication dans divers délits, dont une tentative d’homicide, détention de stupéfiants et flagrant délit de vol. Deux d’entre eux ont été placés sous mandat de dépôt alors que les autres ont été relaxés.

M. S.

MAGHNIA: Saisie de 7 q de kif
Plus de 7 quintaux de kif ont été saisis par les éléments de la brigade de recherche et d’investigation relevant de la sûreté de wilaya de Tlemcen. Au moment où un véhicule de type Volkswagen qui arrivait de la frontière allait se diriger vers un dépôt situé dans la banlieue de Maghnia, il a été pris en chasse par les policiers qui ont réussi à l’immobiliser et à arrêter le narcotrafiquant. La fouille du véhicule a permis la découverte de 28 colis de kif. Le véhicule portait de fausses plaques d’immatriculation et le conducteur possède la double nationalité.

AMMAMI Mohammed  

Sidi Bel-Abbès: Découverte d’une grenade à Mérine
Agissant sur informations indiquant la présence d’une grenade sur la route du stade communal donnant sur des bergeries, des militaires stationnés à Mérine (60 km au sud du chef-lieu de wilaya),  se sont rendus sur place pour désamorcer l’engin explosif. Les artificiers ont découvert la grenade enfouie sous terre et recouverte de sable ainsi qu’une baïonnette. Aussitôt la zone bouclée, ils ont fait exploser la grenade et le bruit de la déflagration a été entendu à des kilomètres à la ronde, témoignent des habitants de la région.

B. AZIZ

Tlemcen: Arrestation de deux narcotrafiquants
Deux narcotrafiquants âgés de 37 et 52 ans ont été arrêtés, dimanche, par la brigade de la gendarmerie de la commune d’El-Gor relevant du groupement de Sebdou (sud de la wilaya de Tlemcen), et ce, à la suite de renseignements fournis par des citoyens de la région. Ils ont été trouvés en possession d’environ un kilo de kif traité en plaquettes qu’ils avaient l’intention de commercialiser. Les mis en cause, pour ne pas attirer l’attention, ont loué un local commercial avec la devanture de fast-food et attiraient la clientèle sur place pour écouler la drogue en question. Ils avaient déjà réussi à écouler une certaine quantité de cette substance nocive, réalisant un important chiffre d’affaires. Le propriétaire du local n’a pas été inquiété, car il a été jugé comme étant de bonne foi lors de la transaction immobilière. Les deux trafiquants ont été placés sous mandat de dépôt par le magistrat instructeur.

B. A.

Oran: Le maire de Benfréha suspendu
Le wali d’Oran a suspendu, à titre conservatoire, le maire de Benfréha, daïra de Gdyel, qui se retrouve au centre d’une affaire de dilapidation de deniers publics. La décision, signée le 13 novembre, intervient après l’enquête diligentée par la Gendarmerie nationale sur de présumées dilapidations d’argent public où le maire serait impliqué. L’Assemblée communale de Benfréha doit se réunir pour désigner son nouveau président.

A. Ayoub

Categorie(s): ouest

Auteur(s): Régional Rédaction

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..