L’Algérie profonde, Brèves de l’Ouest

Liberte; le Lundi 15 Decembre 2014
3

Mohammadia (Mascara): Découverte d’un nouveau-né sain et sauf
Un nouveau-né a été retrouvé abandonné dans la rue par des citoyens au douar Sidi Abdelkader à Mohammadia. L’enfant de sexe féminin a été découvert en vie. Les éléments de la protection civile se sont rendus sur les lieux pour transporter le bébé à l’hôpital de la ville et une enquête a été ouverte par les services de sécurité à l’effet d’identifier les parents.

A. B.

Mort accidentelle d’un gendarme
Âgé de 24 ans, B. S., originaire de la wilaya de Skikda, activait en qualité de gendarme au sein de la brigade de Mohammadia dans la wilaya de Mascara. Dans l’après-midi de samedi dernier, le jeune gendarme a décidé de procéder au nettoyage de son arme de service, une kalachnikov. Dans son action, il appuya par inadvertance sur la gâchette, un geste qui a eu pour effet de laisser dégager une balle qui était au canon de l’arme. Eu égard à l’orientation du canon, la balle a atteint le gendarme en plein ventre. Évacué en urgence à l’hôpital de la cité des Oranges, le jeune gendarme rendit l’âme sur la table d’opération.

A. B.

Plusieurs subventions octroyées: De l’argent pour le MC Saïda
Les élus de l'APC de Saïda ont adopté, jeudi dernier, lors de leur session plénière, une délibération suivant laquelle une enveloppe financière de 107 millions de DA sera réservée aux associations sportives, culturelles, sociales et religieuses activant sur le territoire de la commune. Ainsi, le club de football du MC Saïda bénéficiera de 47 millions de DA, la plus importante subvention inscrite au budget de l’APC. L’association sportive du Mouloudia de Saïda, section handball, se verra octroyer 16 millions de DA alors que la commission de wilaya de l’action culturelle se verra affecter la somme de quatre millions de DA. Ces trois associations profiteront, à elles seules, de plus de la moitié de l’enveloppe financière votée par les élus de la commune du chef-lieu de wilaya.

F. Z.

TIARET: La police enquête sur le décès d’une jeune femme
Une jeune femme, la trentaine, a rendu l’âme dernièrement après avoir subi un avortement à son domicile, dans un des quartiers populaires de la ville de Tiaret. L’information, qui a fait le tour de la ville telle une traînée de poudre, a attiré l’attention des services de police judiciaire qui n’ont pas tardé à déclencher une enquête dans laquelle plusieurs personnes, présumées impliquées, ont été interpellées. Toutefois, selon une source concordante, la police a confirmé l’avortement qui est attesté par le médecin légiste. Par ailleurs, la procédure judiciaire a été entamée pour aboutir à l’identification des auteurs de cet acte criminel.  

SALEM R.

Categorie(s): ouest

Auteur(s): Régional Rédaction

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..