L’Algérie profonde, BRÈVES de l’Ouest

Liberte; le Mardi 16 Decembre 2014
3

EL-MALAH (AÏN TÉMOUCHENT): Deux cambrioleurs sous les verrous
Face à la multiplication des agressions et des cambriolages des appartements qui se déroulent au milieu de la nuit et dont ont été victimes plusieurs citoyens suite aux différentes plaintes déposées par ces derniers, les éléments de la sûreté de la daïra d’El-Malah ont lancé une vaste opération d’investigation qui a permis d’identifier un groupe de trois malfaiteurs qui ont semé la terreur dans cette paisible localité. Les services de sécurité ont réussi à neutraliser deux d’entre eux, alors que le troisième demeure toujours en fuite. Les deux mis en cause, A. J., 28 ans, et Z. N., 25 ans, ont été présentés devant le procureur de la République près le tribunal de Aïn Témouchent qui les a placés sous mandat de dépôt, tandis que les recherches se poursuivent pour arrêter le troisième malfrat et identifier le reste du groupe de malfaiteurs.

M. LARADJ

TIARET: Les agents de l'agence Mobilis en grève
À l’appel de leur section syndicale, des dizaines d’agents de l’agence de l’opérateur Mobilis de Tiaret observent, depuis dimanche, et pour une durée indéterminée, une grève pour protester contre leurs conditions socioprofessionnelles auxquelles ils font face depuis plusieurs mois. Selon un communiqué, dont Liberté est destinataire d’une copie, cette action intervient en dernier recours devant le silence manifeste des responsables concernés. “La direction de Mobilis n’a pas tenu ses promesses de l’année dernière, à l’issue d’une première grève, de régulariser la situation et conforter notre cadre de travail”, est-il mentionné dans ce document où les protestataires précisent que “ce mouvement durera jusqu’à satisfaction de l’ensemble de nos revendications”.

R. SALEM

MAGHNIA (Tlemcen): À quand la trémie ?
La réalisation de la trémie verra-t-elle le bout du tunnel ? Prévue pour être opérationnelle pour juillet dernier, cette réalisation continue d’importuner les automobilistes qui ont subi déjà un été des plus pénibles à cause des travaux qui semblent s’éterniser. Annoncée en grande pompe pour sa réception le 1er novembre dernier, l’inauguration n’a pas eu lieu et n’aura pas lieu de sitôt. Selon le maître d’œuvre, la réalisation de la trémie sera achevée dans “un petit mois”,  mais au vu des travaux réels qui se font carrément au ralenti, il n’est pas sûr que ce délai soit respecté, à l’image des autres déclarations quant à la réception finale de cet ouvrage d’art.

M. Ammami

Categorie(s): ouest

Auteur(s): Régional Rédaction

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..