L’Algérie profonde, BRÈVES de l’Ouest

Liberte; le Mercredi 21 Janvier 2015
3

Des barrages pleins: 40 millimètres de pluies à Tlemcen  
Le froid s’est installé à Tlemcen avec le retour des intempéries en cette période hivernale. La température a considérablement baissé, avoisinant les 5 degrés, et la neige a fait son apparition sur les hauteurs dépassant les 900 m, comme ce fut le cas pour les régions de Terny, Sebdou, Béni Snous et Béni Bahdel. Le verglas a rendu difficile la circulation automobile, et les services de la Protection civile demeurent sur le qui-vive pour intervenir à tout moment. Les précipitations ont atteint, lundi, 40 mm à certains endroits de la wilaya, ce qui a fait déborder plusieurs oueds qui ont inondé les chaussées. Grâce à cette pluviométrie, deux barrages, de Boughrara et de Sikkak, sur les cinq que compte la wilaya de Tlemcen ont atteint un taux de remplissage record qui a dépassé les 100%. Le barrage de Boughrara, situé dans la région de Maghnia, détient une capacité d’emmagasinage de 178 millions de m3 d’eau, tandis que celui de Sikkak, dans la commune de Aïn Youcef, peut emmagasiner jusqu’à 30 millions de m3. Sur le plan social, le froid rigoureux qui sévit porte préjudice aux sans-abri, parmi lesquels les nombreux réfugiés syriens qui squattent à longueur de journée les places publiques et les entrées des mosquées pour faire l’aumône. La direction des affaires sociales ne dispose pas d’infrastructures d’accueil, et l’aide en leur faveur se manifeste surtout sous forme de quotas de restauration. Dans leur générosité, les citoyens viennent au secours des familles syriennes qui reçoivent régulièrement couvertures, habits et produits alimentaires.

Abdelmajid B.

Ils réclament les clés de leurs appartements: Des citoyens observent un sit-in à Frenda
Une centaine de citoyens, bénéficiaires de logements sociaux, ont assiégé ce lundi le siège de la daïra de Frenda où ils ont observé un sit-in en guise de protestation contre le retard de la remise des clés. Ces derniers, concernés par le programme de 350 logements, dont 250 ont été déjà régularisés, munis de banderoles et drapeaux nationaux, ont tenu à exprimer d’une manière pacifique leur situation dans des taudis qu’ils occupent avec leurs familles. “Nous sommes ici pour interpeller les autorités locales pour régulariser notre situation qui persiste depuis plus de quatorze mois”, ont-ils expliqué. Selon les informations recueillies sur place, le chef de daïra de Frenda aurait pris acte de ce mouvement, qui s’est terminé dans le calme et à l’issue duquel il a rassuré les protestataires de solutionner le problème incessamment.   

R. SALEM

Mascara: Décapité par une bétonnière à Matmore
Un manœuvre, âgé de 35 ans, est mort ce dimanche, décapité par une bétonnière. L’accident mortel s’est produit sur le chantier de réalisation du projet des 28 logements implantés dans la commune de Matmore, à une vingtaine de kilomètres de Mascara. La victime s’était affairée à manipuler une bétonnière, introduisant sa tête à l’intérieur de l’engin. Un geste qui lui a été fatal puisqu’il n’a pu se dégager. Les tentatives de le sauver de ses collègues resteront vaines et ils ne pourront retirer qu’un corps sans tête.

A. Benmechta

Categorie(s): ouest

Auteur(s): Régional Rédaction

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..