L’Algérie profonde, BRÈVES de l’Ouest

Liberte; le Lundi 26 Janvier 2015
3

Aïn Farès (Mascara): Fuite de gaz dans un bain maure
Suite à une fuite de gaz à l’intérieur d’un hammam, ce samedi, vers 16h dans la commune d’Aïn Farès, à 15 km du chef-lieu de la wilaya de Mascara, 28 femmes présentes sur les lieux ont été asphyxiées. Les victimes ont été évacuées par les éléments de la Protection civile mais également par des particuliers mobilisés pour les circonstances vers l’hôpital de Mascara. Par mesures préventives, les victimes ont été gardées en observation.

A. Benmechta

Relizane: Un malfrat recherché interpellé
Les éléments de la police judiciaire relevant de la sûreté de wilaya de Relizane ont mis fin aux activités d’un dangereux malfaiteur à la fin de la semaine écoulée, apprend-on de sources fiables. Agé de 26 ans, le malfrat faisait l’objet d’un mandat d’amener pour constitution d’une bande de malfaiteurs. Il a été déféré devant le magistrat instructeur près le tribunal de Relizane qui l’a écroué.

M. Seghier

Championnat de wilaya de cross inter-police: 60 policiers sur la ligne de départ
Une soixantaine de policiers de divers grades, dont 10 femmes, ont participé, jeudi dernier, au championnat de cross inter-police de la saison 2014-2015, apprend-on de sources policières. Les coureurs se sont élancés de la ligne de départ devant le siège de la Sûreté de wilaya à 9 heures du matin, empruntant la route menant vers le centre universitaire de la cité Baolo, avant de revenir à leur point de départ en contournant le jet d’eau situé à la sortie ouest de la capitale de la Mina. Dans la catégorie hommes, Daoudi Mohamed s’est classé premier, suivi par Laghouati Rachid et Bettahar Abed. Dans la catégorie femmes, Tartaya Imène s’est adjugé la première place suivie de Gacem Amina et Bennoua Amina. Rappelons que les 10 premiers lauréats de cette compétition se sont qualifiés aux préliminaires du championnat régional de cross inter-police, prévue en mars prochain.

M. S.

AïN TéMOUCHENT: 38 morts dans 226 accidents de la circulation en 2014
Les routes de la wilaya d’Aïn Témouchent ont connu plusieurs accidents de la circulation au cours de l’année écoulée malgré les 20 857 barrages dressés par la gendarmerie à travers l’ensemble du réseau routier où le gros des accidents s’est produit sur les routes nationales avec 226 accidents dont 118 dus aux excès de vitesse. C’est ce qu’a révélé le lieutenant-colonel Youcef Chaâlal, commandant du groupement de la Gendarmerie nationale d’Aïn Témouchent lors d’un point de presse animé au niveau du 10e GIR. En effet, sur l’ensemble de ces accidents, 33 ont été mortels puisqu’on a dénombré 38 morts et 400 blessés contre 28 morts et 512 blessés enregistrés en 2013. Sur les 179 conducteurs ayant été à l’origine des 226 accidents, 138 conducteurs âgés entre 18 et 39 étaient à l’origine de 11 décès. L’année dernière, 6 991 véhicules ont été flashés par le radar alors que les différentes brigades de gendarmerie relevant du groupement ont effectué 31 052 retraits de permis de conduire et mis en fourrière 956 véhicules.

M. LARADJ

Des toits s’effondrent à Terga
Les intempéries qu’a connues ces derniers jours la wilaya d’Aïn Témouchent ont provoqué l’effondrement d’un toit d’une habitation située à la ferme Djebbari Kacem, relevant de la commune de Terga, causant des blessures plus ou moins graves à deux femmes âgées de 40 et 49 ans. Par ailleurs, trois enfants âgés entre 9 et 12 ans ont été sauvés par leurs voisins à la suite de l’effondrement du toit de leur domicile alors que 14 familles menacées par l’effondrement de leurs toits ont pris attache avec les élus de la commune de Terga, dont le maire vient de déposer sa démission, ainsi qu’avec les responsables de la daïra. Dans le même registre, les élèves du CEM Mohamed-Al-Khalifa de Chabat-El-Leham ont séché pour deux heures leurs cours pour protester contre les conditions difficiles de leur scolarité en l’absence de chauffage et aussi en raison des infiltrations des eaux pluviales et glaciales par le toit des salles de classes en dépit des travaux de réfection de l’étanchéité. Un arrêt des cours qui a nécessité le déplacement des cadres de la direction de l’éducation sur place.

M. L.

Categorie(s): ouest

Auteur(s): Régional Rédaction

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..