L’Algérie profonde, BRÈVES de l’Ouest

Liberte; le Lundi 23 Fevrier 2015
123396

TIARET: Un homme sauvé par les gendarmes à Mahdia
H.S., 34 ans et originaire d’Akbou, dans la wilaya de Béjaïa, n’a dû son salut, à l’aube de mercredi dernier, qu’à la vigilance des éléments de la brigade de gendarmerie de Mahdia, à Tiaret, qui l’ont sauvé du pire. En effet, il était 00h30 quand, lors d’une ronde routinière, les hommes en vert ont immobilisé un tracteur traînant une remorque et circulant dans un sens interdit au niveau du carrefour Nedjma, à l’entrée de Mahdia, sur la RN 40. Aussitôt, les deux passagers à bord de l’engin, dont l’identité n’est pas encore connue, ont pris la fuite à la faveur de la nuit, a-t-on appris du groupement territorial de la gendarmerie de Tiaret. Intrigués, les gendarmes, inspectant la remorque, ont découvert H.S., bâillonné avec du sparadrap et les membres inférieurs et supérieurs entravés avec une corde. La victime, qui aurait été dépossédée de
15 millions de centimes et d’une tablette électronique a été libérée. Une enquête a été ouverte afin d’identifier ses ravisseurs.

R. SALEM

Sidi Bel-Abbès: Une beuverie se termine par un meurtre
Dans la nuit de vendredi à samedi derniers, N.M., 34 ans, a été mortellement poignardé par M.A., 32 ans, a indiqué la cellule de communication de la sûreté de wilaya de Sidi Bel-Abbès. Les faits se sont produits à proximité du cimetière communal, lors d'une beuverie ayant regroupé la victime et trois autres personnes. Les esprits embrumés par l'alcool se sont échauffés rapidement et une violente dispute a éclaté entre les deux antagonistes pour des causes qui restent indéterminées. Dans la foulée de la rixe, M.A. s’est saisi d’un poignard et asséna deux coups à N.M., dont un lui a été fatal. Alertés, les éléments de la police judicaire se sont rendus sur les lieux du crime et la victime a été évacuée vers les UMC du CHU Abdelkader- Hassani où elle a succombé à ses blessures. Le présumé meurtrier a été arrêté.

A. BOUSMAHA

Hay Bendaoud 1 (Oran): Le cadavre d’un nourrisson au milieu d’une décharge
Les éléments de la Protection civile, accompagnés de gendarmes, ont découvert, samedi dernier dans l’après-midi, le corps d’un nouveau-né au milieu d’une décharge à Hay Bendaoud 1, Sidi El-Bachir. Le bébé, de sexe féminin, a été étranglé et jeté au milieu des détritus. Une enquête a été ouverte.

Ayoub A.

La sardine à 700 DA/kg
Le poisson bleu, très prisé par les consommateurs aux revenus limités, semble inaccessible. “À 700 DA/kg, la sardine prend des ailes”, lance un père de famille. En fait, difficile de croire aux prix affichés, puisque la crevette dépassait les 3000 DA/kg ainsi que les autres espèces de poissons blancs.
Cette hausse exagérée se justifie par la rareté du poisson en cette période hivernale “mais jamais 700 DA/kg pour la sardine !”, peste un père de famille. Selon un poissonnier, “12 000 DA la caisse, alors faites votre prix”,
souligne-t-il.

NOUREDDINE BENABBOU

Austérité et malfaçons
La salle de l’état civil de la mairie d’Oued Tlélat était inondée, samedi dernier, donnant un spectacle désolant aux citoyens qui venaient retirer des documents administratifs. Ils n’en revenaient pas, car la salle a connu des travaux d’aménagement il y a juste quelques mois avec une facture bien salée. L’agent qui assurait la permanence était silencieux face aux questions qui fusaient sur l’état de délabrement, surtout quand on sait que le toit en béton fuyait de partout. D’autre part, et pour appliquer l’austérité, la commune a remplacé les fleurs des bacs du boulevard principal par des cactus épineux, un vrai danger pour les enfants et les passants. “Encore une dépense inutile”, fera remarquer un riverain.

N. B.

Categorie(s): ouest

Auteur(s): Régional Rédaction

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..