L’Algérie profonde, BRÈVES de l’Ouest

Liberte; le Mardi 3 Mars 2015
123414

Aïn Témouchent: Le mal de mer du kif
Face au renforcement du dispositif sécuritaire à travers le réseau routier en 2015, les narcotrafiquants sont contraints d’utiliser la voie maritime pour introduire la drogue sur le territoire national. En plus des 23,3 kg de résine de cannabis rejetés par la mer qui viennent d’être récupérés par les gardes-côtes, à la fin du mois de février, sur la plage Hilal (commune de Sidi Ben Adda), c’est au tour des gendarmes de mettre la main, samedi dernier, sur une autre quantité de kif traité estimée à 68,5 kg emportés au gré du vent de l’ouest vers la côté témouchentoise, a-t-on appris d'une source sûre. Le premier colis de 31,5 kg a été récupéré près de la plage de S’biat (commune de Bouzedjar), tandis que le second colis d’un poids de 37 kg a été récupéré du côté de Chatt El-Hilal (commune de Sidi Ben Adda). Ces deux opérations ont été rendues possibles grâce à l’utilisation du numéro vert 1055 mis à la disposition des citoyens, qui ont eu le réflexe d’alerter la gendarmerie suite à la présence de ces deux colis qui flottaient sur l’eau.

M. LARADJ

Mostaganem: Près de 14 kg de drogue saisis
Selon un communiqué émanant de la cellule de communication de la Sûreté de la wilaya de Mostaganem, les éléments de la brigade de lutte contre les stups et leurs collègues de la police judiciaire ont neutralisé un duo de narcotrafiquants et saisi près de 14 kg de résine de cannabis, trouvés en leur possession. Agissant sur la base d’un renseignement fourni à la brigade, et au terme d’une filature qui aura duré plus d’une quinzaine de jours, les policiers ont interpellé le sexagénaire dénoncé, alors qu’il portait sur lui une plaquette de 10 g de drogue traitée. Lors de sa garde à vue, ce dernier est vite passé à table et a dénoncé son fournisseur, âgé de 52 ans, au casier judiciaire particulièrement fourni pour des faits similaires. La perquisition opérée au domicile de ce dernier à Tigditt s’est soldée par la saisie de 13,6 kg de kif, prêts à être commercialisés, ainsi qu’une somme d’argent de 99 millions de centimes, supposée provenir du trafic de drogue. Déférés en ce début de semaine devant le magistrat instructeur, les deux présumés narcotrafiquants ont été écroués.

M. OULD TATA

Sidi Bel-Abbès: 1164 dossiers de microentreprises avalisés en 2014
Depuis la mise en place du dispositif Ansej en 1998, l’antenne de Sidi Bel-Abbès a enregistré le financement de 7802 projets de création d’entreprises, dont 197 ont été créées grâce à un financement mixte et 7605 dans le cadre du financement triangulaire. Seuls 15% des projets financés ont échoué, a déclaré Abdelkrim Heddam, directeur de l’antenne Ansej de Sidi Bel-Abbès. Ces microentreprises financées pour un montant de 25,38 millions de DA ont généré, selon notre interlocuteur, 22 815 emplois permanents dans différents secteurs d’activité. 1164 dossiers ont été avalisés en 2014 par la commission chargée de leur étude, soit une hausse de 852 dossiers approuvés et financés. Parmi les projets financés, 74 projets de création d’entreprises ont été réalisés par la gent féminine, soit 8,68% du total des investissements dans le créneau des professions libérales. Concernant le suivi de l'opération de recouvrement des échéanciers des crédits alloués par les banques, le directeur de l’antenne Ansej a signalé que 75 milliards de DA seront recouvrés durant l’année en cours et seront engagés pour le financement d’autres projets. à ce propos, il a révélé que 9 millions de DA ont été récupérés durant les deux premiers mois de l’année en cours.

A. BOUSMAHA

Béchar: Saisie de 16 tonnes de pâtes alimentaires
Les éléments de la brigade mixte des Douanes algériennes de Timiaouine, relevant de la direction régionale de Béchar, en collaboration avec ceux de l'ANP et des GGF, ont saisi, ces derniers jours, deux camions de marque Renault et Berlier avec à leur bord 16 t de pâtes alimentaires et 400 l de mazout destinés à la contrebande. L'interception a eu lieu au sud-est de la ville de Timiaouine, et les conducteurs des deux camions, abandonnant leurs cargaisons, ont pris la fuite à bord d'une moto-cross en direction du territoire malien. L'amende encourue est estimée à 1,26 million DA.

R. Roukbi

Categorie(s): ouest

Auteur(s): Régional Rédaction

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..