L’Algérie profonde, BRÈVES de l’Ouest

Liberte; le Mercredi 4 Mars 2015
123429

Faux documents d’un entrepreneur à Oran: L’étau se resserre autour les fraudeurs...
L’APC de Boufatis est secouée par une affaire scabreuse de faux documents présentés par un entrepreneur lors d’une soumission pour l’obtention d’un marché public. Selon l’enquête, un faux certificat de qualification des services de la wilaya et un autre de “bonne exécution” établi par le bureau des marchés de l’APC de Oued Tlélat et émargé par le vice-président sous le numéro 24/2014 et daté du 13 octobre 2014 figurent dans le dossier qui a permis l’octroi du marché à l’entrepreneur incriminé. Une fois informé, le maire de Boufatis a déposé une plainte contre le présumé fraudeur qui aurait mandaté une tierce personne pour déposer son dossier. En fait, des entrepreneurs, avec la complicité des APC, utilisent plusieurs registres du commerce de différentes entreprises pour masquer le privilège de rafler la majorité des conventions (moins de 8 millions de DA) et marchés publics dans des conditions douteuses. “C’est une pratique courante connue par tous. Un grand nombre de ces entreprises utilise plusieurs registres du commerce avec la complicité de leurs propriétaires”, confie un ex-élu. Cette fois, la chaîne des complicités sera longue, à en croire nos sources, car les faux documents cités sont déposés au niveau de plusieurs communes de la wilaya d’Oran. Après la surfacturation, les fausses factures, l’octroi illégal de subventions aux associations, l’APC de Oued Tlélat récidive en délivrant un  document douteux, selon les premières conclusions de l’enquête. Plusieurs élus rencontrés ne semblent pas surpris mais méfiants à propos de la tournure que pourraient prendre les événements : “Tout le monde est au fait de ces pratiques”, souligne l’un d’eux. L’affaire déclenchée, il y a plus d’une semaine, n’en est qu’à ses débuts. Affaire à suivre.

NOUREDDINE BENABBOU

CHUO: ...Première pose d’implant de parodontologie...
La première opération de pose d'implant dans une clinique publique dans la région Ouest a été effectuée la semaine dernière avec succès au niveau du service de parodontologie de la clinique dentaire du CHU d'Oran. L’opération chirurgicale qui a été réalisée par le professeur Khassani Djamila, chef du service de parodontologie de l’hôpital d’Oran et son équipe, a permis la mise en place d'un implant sur une patiente. L’opération, qui a duré une demi-heure, a favorisé le traitement à la base de la racine artificielle générée du sang grâce à un procédé hautement scientifique obtenu à l’aide d’une centrifugeuse.  

K. R. I.

...Le Méridien Oran présente son nouveau chef italien
Le Méridien Oran se met à table à l’heure italienne. Il redécouvre plutôt l’authentique cuisine italienne et ses inimitables saveurs méditerranéennes en engageant son nouveau chef du restaurant Favola, premier restaurant italien équipé de fours à brique et au feu de bois, le Napolitain Ciro Tiano Bacoli. L’hôtel 5 étoiles a décidé donc de faire appel à lui “pour diriger les cuisines de son restaurant gastronomique italien”, peut-on lire sur le dossier de presse préparé à l’occasion de l’inauguration de la nouvelle carte. Le nouveau chef italien, originaire de la région de Campanie, ramène dans ses bagages près de 25 ans d’expérience et le souvenir d’illustres hommes d’État et des personnalités sportives et médiatiques qu’il a eu à servir. Pour Emanuele Nasi, le directeur général du Méridien Oran, la venue de Bacoli est un plus pour l’hôtel qui en renouvelant sa carte italienne cherche à surprendre le palais de ses clients. “Une carte mélangeant subtilement sa cuisine traditionnelle italienne à la cuisine méditerranéenne”, peut-on encore apprendre à propos du nouveau chef de Favola. La carte propose plus de 30 plats de spécialités italiennes ainsi qu’une grande variété d’antipasti.

S. O.

Categorie(s): ouest

Auteur(s): Régional Rédaction

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..