L’Algérie profonde, BRÈVES de Tlemcen

Liberte; le Dimanche 23 Novembre 2014
3

Nouvelle promotion de 203 nouveaux avocats
Une nouvelle promotion de 203 avocats a prêté serment jeudi à la cour de Tlemcen à l’issue de son stage de neuf mois. La corporation des robes noires inscrite désormais au barreau compte à présent 1 400 avocats pour toute la wilaya alors que ce nombre était à peine d’une dizaine après l’indépendance. La promotion a été baptisée au nom du défunt avocat Abdesslam Kaddour qui fut le pionnier de la profession dans la région. Le premier bâtonnier élu par ses pairs fut Mohamed Hamadi et actuellement c’est l’avocat Tahar Reguieg qui se trouve à la tête de cette institution.

B. A.

Opération de sensibilisation sur les dangers du gaz
La Protection civile a organisé des «portes ouvertes» au niveau de toutes ses structures à travers la wilaya de Tlemcen, et ce, jusqu’au 26 novembre afin de sensibiliser les citoyens sur les précautions à prendre dans l’utilisation des équipements de chauffage en gaz naturel en cette période d’hiver. Des démonstrations suivies d’explications sont fournies sur place aux usagers afin qu’ils prennent conscience des dangers du gaz et ses conséquences irréversibles en cas d’explosion comme ce fut le cas à la cité universitaire Bakhti-Abdelmadjid en 2013 où 9 étudiants ont trouvé la mort et 38 autres blessés. Les pompiers se sont également déplacés au niveau de certains établissements scolaires pour expliquer aux élèves les gestes à éviter à la maison, par exemple allumer le gaz de la cuisinière ou du chauffage leur conseillant de laisser les parents le faire.

B. A.

Salon du tapis traditionnel
Le Palais de la culture a abrité pendant cinq jours, du 16 au 20 novembre, un Salon du tapis traditionnel avec la participation d’une trentaine d’artisanes venues de plusieurs wilaya à l’image de Ghardaïa, Béjaïa, Laghouat, Médéa, M’sila, Batna, Djelfa, Tipasa, Tizi Ouzou, Témouchent, Relizane et bien sûr Tlemcen. Organisé par la Chambre des métiers, ce salon avait pour devise “Authenticité, innovation et développement durable”. Djilali Hamitouche, le directeur de la chambre des métiers, a expliqué que “cette manifestation a pour but de sensibiliser les autorités locales sur l’impérieuse nécessité de veiller à la relance de l’activité qui est en étroite relation avec le tourisme pourvoyeur de devises fortes pour le pays”. Il a pris pour exemple la région de Sebdou où a été formée une promotion d’une cinquantaine de femmes qui travaille dans la confection du tapis local très apprécié par les connaisseurs. Outre l’exposition des tapis noués mains au style propre à chaque région, l’événement a permis aux organisateurs de tenir sur place des tables rondes sur le présent et l’avenir de l’artisanat associant les jeunes qui se sont investis dans ce métier et les responsables des quatre centres d’estampillage.

B. A.

Categorie(s): ouest

Auteur(s): Régional Rédaction

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..