L’étude a touché près de 2 millions de personnes de 31 pays, L’Algérie a le plus faible taux de survie au cancer

Liberte; le Mardi 22 Juillet 2008
3

Selon une étude publiée jeudi dernier dans la revue britannique The Lancet Oncology et qui a touché près de 2 millions de personnes de 31 pays (dont l’Algérie), les taux de survie à 5 ans pour plusieurs cancers varient nettement d'un pays à l'autre. Selon cette étude, le taux de survie en Algérie aux différentes tumeurs est le plus faible, où seule la région de Sétif, représentant 300 cas de cancer, a pu être étudiée. Dans cette région des Hauts-Plateaux, les taux de survie à cinq ans sont compris entre 11,4% pour le cancer du côlon des hommes et 38,8% pour le cancer du sein. En France, on dénombre des taux de survie qui varient de 52,8% pour le cancer du rectum chez les hommes à de 79,8% pour le cancer du sein. En ce sens, la même étude a relevé les disparités criantes entre les pays du Nord et ceux du Sud, notamment en ce qui concerne le dépistage et l’accès aux diagnostics et aux soins.

Categorie(s): radar

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..