L’opération chapeautée par le HCA a été lancée, hier, à Alger, Tamazight fait son entrée à la Caisse nationale des retraites

Liberte; le Mardi 19 Mai 2015
110748

Fin de calvaire pour les retraités de la Caisse nationale des retraites (CNR). Les amazighophones, parmi les 2,6 millions de retraités de la CNR, n’auront plus de problèmes de communication. Leurs droits, comme leurs devoirs leur seront désormais expliqués dans leur langue, à savoir tamazight.
Hier, l’opération portant l’utilisation de tamazight dans le cadre de l’amélioration de la communication en direction des retraités a été officiellement lancée par le DG de la CNR et le SG du HCA. Fruit d’une coopération entre les deux institutions, cette initiative permettra, selon Hassane Haddam, DG de la CNR, d’améliorer “le service public de la CNR”. De son côté, Si El-Hachemi Assad, responsable du HCA, a estimé que l’initiative “s’inscrit dans le cadre des efforts consentis par le HCA pour introduire tamazight dans la communication institutionnelle”. L’opération concerne toutes les directions régionales de la CNR.
Au nombre de 52, dont 4 à Alger, un agent de communication bénéficiera d’une remise à niveau afin d’assurer la responsabilité de communiquer en tamazight avec les clients de l’agence. Des spots publicitaires seront diffusés dans les médias, des supports audio et vidéo en tamazight seront ainsi mis à la disposition des retraités dans chaque agence, avec comme spécificité, le respect des variantes de la langue dans chaque région du pays. M. Haddam a expliqué que l’initiative entre dans le cadre “des instructions du ministre de tutelle afin d’améliorer et développer la communication de l’institution”. Il a ajouté que l’opération a aussi pour objectif “de se rapprocher du retraité dans la langue qu’il maîtrise”. “Le HCA nous a aidés et nous allons développer cet aspect lié à tamazight sur notre site, nos documents et nos publicités”, a-t-il encore précisé.
De son côté, Si El-Hachemi Assad a informé que d’autres protocoles-cadres seront signés incessamment avec d’autres institutions. Il a indiqué que le HCA s’engagera avec le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique dans le domaine. Un autre sera signé, selon lui, avec le ministère de l’Intérieur. Il portera sur la nomenclature des prénoms amazighs et de la toponymie. Il a salué, au passage, la concrétisation du projet avec la CNR, soulignant la disponibilité de son institution à accompagner ce genre d’initiative.
Lors de la rencontre, plusieurs communications ont été présentées. Samir Arkam, informaticien, a présenté un aperçu sur l’enseignement audiovisuel de tamazight. Hassan Sayeb a présenté, en kabyle, le système de retraite algérien.

M.M.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Mohamed Mouloudj

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..