L’OPGI de Chlef sans syndicat depuis plus d’une année, Les travailleurs interpellent l’UGTA locale

Liberte; le Mardi 18 Novembre 2014
3

Les travailleurs de l’OPGI de Chlef réclament toujours l’organisation d’une assemblée générale élective afin d’élire leurs nouveaux représentants syndicaux. Selon plusieurs travailleurs de cet office, qui en compte plus de 300, rencontrés alors qu’ils observaient un sit-in devant le siège de l’union de wilaya de l’UGTA, le mandat de l’ancienne section syndicale a expiré le 19 octobre 2013. “Depuis, nous sommes toujours sans représentants syndicaux et nos activités syndicales totalement gelées. Une situation qui prive l’ensemble des travailleurs de cet office de plusieurs avantages sociaux, dont la prime de scolarité destinée aux enfants des fonctionnaires entre autres”, expliquent nos interlocuteurs, qui insistent auprès de l’union locale de l’UGTA pour leur fixer une date pour la tenue d’une assemblée générale qui déterminera, selon eux, la composante de la future section syndicale. “Nous concernant, toutes les mesures administratives et légales au bon déroulement de cette assemblée sont déjà prises depuis plusieurs mois. Il s’agit, entre autres, de la liste des candidats et celle de la commission électorale qui sera chargée de superviser la mise en œuvre de toute l’opération relative au scrutin”, ajoutent quelques représentants des travailleurs qui interpellent l’union locale de l’UGTA de Chlef pour qu’une date de l’AG en question soit programmée.

A. C.

Categorie(s): ouest

Auteur(s): CHENAOUI AHMED

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..